La routine aide à lutter contre le stress

En période de stress, rien ne va plus. Tant pis, les bonnes résolutions passent à la trappe, se dit-on. Or selon l’étude de chercheurs californiens, les hommes ont tendance à conserver leurs habitudes durant ces instants délicats, leur permettant de lutter contre le stress.

0
1673
Les étudiants ayant de bonnes habitudes seront moins perturbés par le stress que les autres. ©ThinkStock

Des piles d’assiettes qui s’entassent dans l’évier, un tas de vêtements sales qui jonche le sol, l’alimentation malsaine qui revient au galop… on met facilement ces excès sur le compte du stress qui pompe toute notre énergie. Pourtant, une équipe de chercheurs de l’Université de Californie du Sud a découvert que notre organisme a tendance à retomber dans la routine du quotidien en période de stress, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Les étudiants stressés mis à l’épreuve

Publiée en juin prochain dans le Journal of Personality and Social Psychology, l’étude s’appuie sur les cas de 65 étudiants observés pendant dix semaines. Les spécialistes Wendy Wood et David Neal ont remarqué que les étudiants stressés et fatigués ayant de mauvaises habitudes (sauter le petit déjeuner, manquer de sport…) vont effectivement aggraver ces comportements, parce qu’ils n’ont pas assez d’énergie pour en créer de nouvelles.

Mais ils ont aussi observé que ceux ayant une bonne hygiène de vie conservaient leurs habitudes. Même chose pour la lecture : les étudiants lisant leur journal chaque matin continueront à le faire en période de stress. Les étudiants habitués à aller au gymnase ou à faire des abdominaux avant de se coucher le feront même davantage s’ils sont stressés.

Avoir de bonnes habitudes pour résister au stress

La scientifique américaine explique cette contradiction par un fait simple : « Les habitudes ne demandent pas beaucoup de volonté, de réflexion ou de délibération ». Selon elle, « La question de l’effort de changement de comportement devrait donc être : comment créer des habitudes productives et bénéfiques ? », de bonnes habitudes permettant de garder le cap lorsque l’on est tendu.

> Lire aussi : Les femmes plus stressées que les hommes face aux mauvaises nouvelles

> Lire aussi : Stress, insomnie : le ronronnement du chat serait aussi efficace qu’un médicament

Charlotte Loisy