La vente d’alcool en poudre autorisée aux Etats-Unis

Les Etats-Unis viennent d'autoriser la vente d'alcool en poudre. Pour boire une bonne margarita, il suffira de diluer le contenu du sachet avec un peu d'eau.

0
6051
L'alcool en poudre ne doit pas être renifler ©ShutterStock

L’information a surpris jusqu’à l’entreprise concernée. Pour la première fois, les Etats-Unis ont autorisé la mise sur le marché de l’alcool en poudre, fabriqué par la société Lipsmarck. Grâce au Palcohol, les Américains pourront se préparer des cocktails, tels que la magarita ou une voda-orange, avec un simple sachet de poudre à diluer dans de l’eau.

Tout comme l’alcool traditionnel, le Palcohol sera vendu exclusivement aux personnes majeures (21 ans aux Etats-Unis). Selon Lipsmarck, il faut « penser au Palcohol comme à n’importe quel autre alcool mais sous forme de poudre qui sera vendue partout où on peut acheter des boissons alcoolisées ».

L’alcool en poudre déjà autorisé au Japon

Face à l’inquiétude de certains consommateurs, la société a formulé quelques contre-indications. Il est, par exemple, vivement déconseillé d’essayer de renifler cette poudre d’alcool. « Ne faites pas cela, ce serait irresponsable et pas une manière intelligente d’utiliser ce produit », peut-on lire sur le site. Selon Lipsmark, il faudra renifler au moins 60 grammes de Palcohol pour avoir l’équivalent d’un verre d’alcool dans le sang.

Au Japon et dans certains pays européens, l’alcool en poudre est déjà vendu depuis une dizaine d’années. Une société américaine, Pat’s Backcountry, vend aussi depuis la fin 2013 de la bière en poudre. Il suffit de mélanger un concentré de houblon avec de l’eau gazéifiée pour obtenir une bonne pinte.

Mathilde Bourge