La vente en ligne des médicaments autorisée

C’est officiel, la vente de médicaments sur Internet est désormais légale. Les pharmaciens devront cependant se plier à des règles strictes pour recourir à ce procédé.

0
3042
La vente de médicaments en ligne sera très surveillée. ©ThinkStock

Le Journal officiel du dimanche 23 juin a publié un arrêté autorisant la vente de médicaments sur Internet. Son entrée en vigueur est fixée au 12 juillet prochain.

Vente des médicaments en ligne : des règles strictes

Cela ne concerne que les 4 400 médicaments ne nécessitant pas d’ordonnance d’un médecin. Quelques conditions sont prévues à cette vente en ligne : seules les pharmacies physiques et agréées peuvent écouler leurs médicaments, les pharmaciens auront l’obligation de répondre aux questions clients avant qu’ils ne finalisent leur commande…

Les forums de discussion sont interdits, tout comme les comparateurs de prix ou les liens vers d’autres sites d’entreprises pharmaceutiques. Les pharmaciens seront obligés de mettre à disposition une notice des médicaments téléchargeable.

Le médicament : un produit pas comme les autres

La ministre de la Santé Marisol Touraine a déclaré que si les médicaments avec prescription étaient exclus, c’est pour « rappeler que le médicament n’est pas un produit comme un autre ». Cela rassure également les Français selon elle.

Pas sûr que cela les intéresse. Selon un sondage Ipsos, seuls 11 % se disent prêts à acheter leurs médicaments sur Internet. Cet encadrement strict a été voulu par le Leem, le représentant des entreprises du médicament. D’après une étude de l’Organisation mondiale de la santé, plus de 50 % des médicaments achetés sur Internet sont des produits de contrefaçon.

De leur côté, les pharmaciens craignent que cela ne mène à la vente de médicaments non remboursés dans les supermarchés, mettant en danger leur monopole.

Charlotte Loisy