La vitamine E contre Alzheimer ?

Des chercheurs américains ont découvert que la vitamine E pourrait ralentir voire réduire la progression des formes légères et modérées de la maladie d'Alzheimer.

0
4190
Les noisettes, les noix et les amandes contiennent beaucoup de vitamines E, efficaces contre la maladie d'Alzheimer. ©ThinkStock

Après les carottes, le vin rouge et la prière, la vitamine E serait également efficace pour lutter contre la maladie d’Alzheimer. Selon l’étude d’une équipe du Health Care System de Minneapolis (Etats-Unis), le déclin fonctionnel des patients souffrant d’une forme modérée de la maladie serait ralenti de six mois et réduit de 19 % grâce à cette vitamine.

Quels aliments contiennent de la vitamine E ?

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont réparti 613 patients en quatre groupes : ceux qui recevaient de la vitamine E, ceux qui recevaient de la mémantine seule, ceux qui recevaient les deux en association et un groupe placebo. Après avoir suivi ces personnes pendant près de trois ans, les scientifiques ont constaté que seule la vitamine E avait eu un effet bénéfique significatif sur la progression de la maladie chez les patients atteints de formes légères à modérées d’Alzheimer. Selon les chercheurs, les propriétés antioxydantes de la vitamine E pourrait protéger les cellules du cerveau contre le déclin cognitif. Enfin, la mémantine, actuellement utilisée contre des formes plus sévères de la maladie, n’a pas eu d’effet probant sur les formes légères.

Pour lutter contre Alzheimer, il serait donc conseillé d’ingérer de la vitamine E sous sa forme la plus connue : l’alpha-tocophérol. Et si vous n’êtes pas fans des compléments alimentaires, sachez que cette vitamine se trouve principalement dans les huiles végétales (tournesol, colza etc), les noix, les noisettes et les amandes, l’huile de foie de morue, les germes de grains (blé, orge) ou encore l’avocat.

> Lire aussi : De la vitamine D et des omégas 3 pour lutter contre Alzheimer

 

 

Mathilde Bourge