L’affaire Karabatic détournée dans une pub : le handballeur attaque !

L’affaire des paris truqués au handball a inspiré le loueur de voiture Sixt pour sa dernière publicité. Histoire de remuer le couteau dans la plaie des frères Karabatic.

0
4318
Sixt avait déjà interpeller les candidats à la Présidentielle dans une pub ©DR

Edit du 10/10/2012 : Nikola Karabatic, par le biais de Kara’Com, la société qui gère son droit à l’image, a assigné en référé le loueur de voitures Sixt pour « non respect du droit à l’image », lundi 8 octobre. Le champion de handball, qui tente de se dépêtrer de l’affaire judiciaire des « paris truqués », ne souhaite pas que son nom soit utilisé et détourné à ses dépens, sans son autorisation, dans une publicité. Même si c’était pour rire.

C’est ce qu’on appelle « surfer » sur le buzz médiatique. L’agence de location de voiture Sixt s’est emparé de l’affaire des paris truqués au handball pour faire sa pub. En home du site internet de l’entreprise, les visiteurs peuvent découvrir une offre de location à 29 euros par jour, accompagnée de l’accroche suivante : « M. Karabatic, à ce prix-là, on parie que vous allez louer ! ».

Si Sixt a choisi d’interpeller Luka et Nikola Karabatic, tous deux joueurs au club de handball de Montpellier, dans sa pub, c’est parce que leurs deux noms ont récemment occupé la Une des journaux… Les deux frères ont été mis en examen la semaine dernière, avec d’autres joueurs montpelliérains et des proches. Les uns sont accusés d’avoir parié- alors qu’ils n’en avaient pas le droit – sur les résultats de la rencontre Cesson-Montpellier du 12 mai dernier ; les autres, d’avoir influé sur le cours du match en question.

Le loueur de voiture n’en est pas à son premier coup de com’ de ce type. Lors de la campagne présidentielle, Sixt avait accroché les candidats UMP et PS de la façon suivante : « M. Hollande, M. Sarkozy, elle va aussi bien à gauche qu’à droite », « M. Hollande, M. Sarkozy, besoin d’un utilitaire pour emménager ou déménager ? ».

Julie Toury