Le CE d’EDF à nouveau dans le collimateur de la Cour des comptes

Le Comité d’entreprise d’EDF est à nouveau dans le collimateur de la Cour des comptes.

0
133

Le Comité d’entreprise d’EDF est à nouveau dans le collimateur de la Cour des comptes. Quatre ans après un premier rapport sans équivoque et après un an et demi d’enquête, la Cour des comptes vient en effet de rendre un nouveau rapport sans concession sur les activités du plus gros comité d’entreprise de France, en relevant notamment « une réforme de façade, une situation aggravée ».

Rien en effet n’a été réalisé depuis le rapport de 2007 pour améliorer les graves anomalies de gestion observées, canaliser des acquisitions non réfléchies et relever une situation financière dégradée. Le journal France soir relève ainsi qu’avec des dépenses de fonctionnement et d’exploitation « mal maîtrisées », des « engagements de dépenses par des personnes non habilitées » et un « défaut de centralisation des achats », la Cour estime être face à un « gâchis financier ». La direction de la Caisse centrale des activités sociales (CCAS) dément sur son site internet les conclusions de ce rapport, et dénonce un « parti pris politique » et un épisode médiatique les « présentant de façon caricaturale ». Reste que la Cour des comptes est impuissante à faire bouger les choses.

Rappelons que la Caisse centrale des activités sociales (CCAS) est l’institution centrale du comité d’entreprise ; elle regroupe 625.000 électriciens et gaziers (actifs, retraités et ayants droit), 69 caisses mutuelles complémentaires d’action sociale (CMAS) et 600 sections locales de vie. Son financement est assuré par un prélèvement de 1 % sur les ventes de gaz et d’électricité et en 2009, ses recettes d’élevaient à 710 millions d’euros…

Pour plus d’informations sur le Comité d’entreprise.

La Rédaction