Le jeu Monopoly bientôt à l’écran ?

Hasbro et les studios Lionsgate envisageraient une adaptation du jeu Monopoly au cinéma. Mais pour quel scénario ?

0
1054
Ce n’est pas une première pour le fabricant Hasbro, qui a déjà porté à l’écran plusieurs de ses licences ©ShutterStock

Le célèbre jeu de société Monopoly, édité par Hasbro, fête en 2015 son quatre-vingtième anniversaire. S’il y a quelques mois, le jeu défrayait déjà la chronique avec ses vrais billets cachés dans les boites collector pour l’occasion, aujourd’hui Monopoly fait une nouvelle fois parlé de lui. Hasbro et les studios Lionsgate envisagent une adaptation au cinéma du jeu de société.

Andrew Niccol pour le scénario

Le scénario, pensé par Andrew Niccol, à qui l’on doit The Truman Show, Le Terminal mais aussi Bienvenue à Gattaca, mettrait en scène les périples d’un garçon de la modeste « Baltic Avenue », l’équivalent de la rue Lecourbe en VF, l’une des moins chères du plateau donc, qui tente, par tous les moyens, de faire fortune.

Un choix évident pour les studios : « Andrew Niccol est le créateur de films variés et imaginatifs. Il est un choix logique pour développer cette propriété intemporelle d’un film qui concerne les enfants, les familles et tous ceux qui ont déjà joué au Monopoly », s’exprime Erik Feig, vice-président de Lionsgate.

Monopoly le film : un projet avorté en 2009

Ce n’est pas une première pour le fabricant Hasbro, qui a déjà porté à l’écran plusieurs de ses licences comme Transformers, G.I Joe ou encore le jeu de bataille navale, Battleship, Monopoly est lui un projet déjà envisagé en 2009. Ridley Scott avait même été engagé comme producteur mais le projet avait été avorté.

Si le jeu de société Monopoly connait un succès international indiscutable, traduit dans 47 langues différentes, joué par plus d’un milliard de personnes réparties dans 114 pays à travers le monde, la question de la pertinence d’une adaptation, qui parlerait à tous se pose.

À quoi pourrait ressembler Monopoly au cinéma ? Une sorte de Jumanji où le cheval, le dé à coudre et la chaussure prendraient vie ? Ou un Wall Street revisité ? Ou encore à un équivalent d’Orange is the New Black pour la case prison ? À voir.

Lire aussi : De vrais billets dans les boîtes de Monopoly

Laurie Ferrère