Le Pays Basque, une terre de caractère

Le Pays Basque est une entité un peu à part dans l'Hexagone. Ce n'est pas une région, ce n'est pas un département, c'est un Pays aux trois provinces qui s'étend du Golfe de Gascogne à l'extrémité occidentale de la chaîne pyrénéenne. Sa partie nord est en France, sa partie sud en Espagne. Ici tout est diversité, mais aussi tout est unité.

0
5681
Le Pays Basque, une terre de caractère ©ThinkStock

Depuis l’abolition des frontières, le Pays basque affiche une certaine indépendance. On peut parler de l’entité Pays basque qui se compose de deux régions, le Pays basque nord (la France) et le Pays basque sud (l’Espagne). Malgré les revendications d’un «territoire basque» qui remontent à 1790, et quelques projets qui ont toujours avorté, ce pays fait toujours partie du département des Pyrénées-Atlantiques, néanmoins très proche géographiquement de son homologue espagnol.

  • Des paysages contrastés
    Avec ses trois provinces, le Labourd au nord-ouest avec pour capitale Bayonne, la Basse Navarre au centre avec pour capitale Saint-Jean Pied de Port et la Soule avec pour capitale Mauléon, ce pays offre au regard du voyageur une mosaïques de couleurs. Entre le bleu de l’ océan, le vert des pâturages et des forêts, le rouge et blanc des maisons, on traverse une explosion de nuances. Nul ne reste indifférent à ces paysages contrastés où l’air semble totalement pur d’un bout à l’autre du pays.
  • La côte basque
    Mais l’évocation du Pays basque commence avant tout par celle de sa côte même si l’intérieur possède des richesses touristiques indéniables. Ce ne sont pourtant que 32 kilomètres de rivages, mais autant de criques, plages liftées, eau de mer pure et tonique, falaises sauvages, ports, villages et villes.
    Des infrastructures touristiques maîtrisées et un bétonnagefreiné, la côte basque a su faire de la résistance! La nature y est préservée, Anglet, la station privilégiée des surfeurs ne touche pas à sa forêt (Chiberta), les golfs 18 trous repoussent les promoteurs, le parc floral Florénia tient tête sur ses 18 hectares arborés et paysagés, Hendaye protège son site naturel …
  • Des villes remarquables
    Les villes qui jalonnent la côte, Bidart, Guéthary, Saint-Jean-de-Luz, Ciboure, Urrugne, Hendaye conservent malgré la croissance, leur caractère d’origine tout comme celles qui les bordent dans l’arrière-pays, Arcangues, Arbonne, Ahetze.
    Hendaye, grâce à sa position stratégique face à l’Espagne, sa grande plage de sable fin et son centre de thalassothérapie créé par Serge Blanco, est l’une des stations balnéaires les plus prisées.
  • Biarritz

    Il est impossible bien sûr de parler de la côte sans en évoquer Biarritz, rendue célèbre par Napoléon III!
    A l’origine, simple village de pêcheurs, la cité biarrote entre dans l’histoire au XIIe siècle avec la pêche à la baleine puis, bien des années plus tard, au Second Empire, grâce à Eugénie de Montijo et à son époux Napoléon III.
    De grandes plages, des vagues puissantes, un climat doux attirent les premiers surfeurs.
    La thalassothérapie et la remise en forme donnent ses lettres de noblesse à la station balnéaire. On se laisse donc charmer par ce coin de France qui ne cesse de vivre au rythme de ses chants, danses, et coutumes encore tenaces.
    Quant à la langue basque, pas question d’en faire abstraction. Elle est présente dans l’Hexagone mais aussi en Amérique latine, par exemple. Il paraît qu’à l’étranger plus de 2 millions de personnes parlent le basque… On comprend que les Basques soient fiers de leur pays.
La rédaction