Le préservatif du futur sera-t-il tout petit ?

Le « Galactic Cap » pourrait bien être le préservatif masculin de demain. Mis au point par un Californien, il ne recouvre pas l’ensemble du pénis mais se place uniquement sur son extrémité.

0
4408
La forme du préservatif tel que nous le connaissons aujourd'hui pourrait être amenée à évoluer ©ShutterStock

Le préservatif masculin existe sous différentes tailles, différentes matières, différents parfums, mais quel que soit le fabricant, la forme reste la même et recouvre l’ensemble du sexe. Sauf que le Californien Charlie Powell a bien l’intention de faire évoluer l’objet, si important pour la prévention du sida et des maladies sexuellement transmissibles.

Le préservatif de Charlie Powell, qu’il présente lui-même dans la vidéo en bas de l’article comme « la meilleure invention du XXIème siècle », se veut minimaliste et se présente sous une forme beaucoup plus petite que les préservatifs traditionnels. Baptisé « Galactic Cap », il ne couvre que la partie supérieure du pénis pour créer plus de confort et assurer davantage de contacts physiques entre les partenaires au moment des rapports sexuels.

Galactic Cap : un préservatif vraiment efficace contre les MST ?

L’invention comporte deux parties : une partie adhésive venant entourer l’extrémité du sexe et une autre, le réservoir, à poser par dessus. Une fois rassemblés, ces éléments forment ainsi le « Galactic Cap », un préservatif dont l’inventeur assure qu’il est « plus sûr et plus efficace » que les modèles en vigueur. Ces derniers ont d’ailleurs pour lui « 15 à 18 % de chance de ne pas remplir leur fonction ».

Cependant, même s’il n’est pas encore disponible sur le marché, ce produit n’est pas parfait. Le fait de ne pas couvrir l’intégralité du sexe ne présente malheureusement pas que des avantages. En effet, la plupart des MST, notamment la syphilis ou l’herpès, se transmettent via des contacts de peau à peau ou entre les muqueuses. Malgré cela, c’est par la plateforme de crowdfunding Indiegogo que Charlie Powell a décidé de financer son projet. Sa campagne a débuté le 1er juin dernier.

La vidéo de présentation du « Galactic Cap », le préservatif du futur :


© Galactic Cap

À lire aussi :

Sexualité : 30 % des étudiants français n’utilisent jamais le préservatif

Des préservatifs à la cocaïne pour le Vatican

Adrien Guiset