Le PSG : (désormais) le club le plus dépensier du monde

Le marché des transferts se termine sur la planète football. Avec 94,6 millions d’euros déboursés depuis cet été, le PSG est le deuxième club le plus dépensier du monde cette saison pour l’achat de joueurs. Grâce à son richissime propriétaire qatari, il pourrait même obtenir la première place de ce classement dès l’année prochaine.

0
4347
Le PSG : (désormais) le club le plus dépensier du monde ©SIpa

Dernière minute: le marché des transferts s’est achevé hier par une surprise de dernière seconde: l’arrivée de Thiago Motta au PSG en provenance de l’Inter de Milan pour près de dix millions d’euros. Avec 107,5 millions d’euros déboursés depuis le début de la saison (!), le club de la capitale obtient le titre officieux de champion d’Europe des dépenses, une première pour un club français. Ce nouvel achat lui a permis de dépasser Chelsea. 

Impensable il y a encore un an, une équipe française fait partie des clubs les plus dépensiers du monde sur le marché des transferts. Il s’agit bien entendu du Paris Saint Germain qui en terme de deniers dépensés pour l’achat de joueurs se classe deuxième, tout championnat confondu. Au total, 94,6 millions d’euros ont été nécessaires pour bâtir le PSG version 2011/2012, principalement déboursés lors du marché estival. Le mercato d’hiver, qui devait voir l’arrivée entre autres d’un attaquant de classe mondiale, a finalement été plus modeste que prévu avec les arrivées tout de même notables des Brésiliens Maxwell (3,5M€) et Alex (5M€). Le recrutement du gardien français Ronan Le Crom n’a quant à lui rien coûté.

Devancé de justesse par Chelsea

Le PSG a même bien failli figurer à la première marche du podium des équipes les plus dépensières. Sauf retournement de situation, c’est cette saison Chelsea qui occupera cette place, le club anglais ayant lâché 102,1M€ dont 24M€ cet hiver. Le club de la capitale dépasse ainsi dans ce classement les ogres financiers que sont les clubs de Manchester City (92,5M€ déboursés cette saison), la Juventus de Turin (87,4M€) et l’AS Rome (83,9M€). Les propriétaires qataris ont donc acheté sans compter pour monter une équipe qui est bien placé pour remporter le titre de champion de France à la fin de la saison. Mais pour être compétitif sur la scène européenne dès l’année prochaine, il faudra encore sortir le carnet de chèques. Les joueurs pistés cet hiver comme Kaka, Pato ou Tevez (la liste est en réalité interminable) seront encore les cibles de la prochaine intersaison. Si certaines de ces stars venaient à rejoindre Paris, nul doute que les Rouge-et-Bleu figureront encore très haut la saison prochaine dans la hiérarchie des clubs les plus généreux.

Adrien Guiset