Le vélo est mauvais pour votre vie sexuelle

La pratique intensive du vélo provoquerait des problèmes de périnée. Il est vivement recommandé de bien régler la hauteur de son guidon pour éviter ces désagréments.

0
1693
Pour éviter que le vélo ne perturbe votre vie sexuelle, pensez à bien régler la hauteur du guidon

Le vélo, ça tue la libido ! Selon une étude américaine, la pratique intensive du vélo pourrait engendrer des difficultés sexuelles chez les femmes, provoquant des problèmes de périnée.

Le Dr Marsha Guess, de l’Université de Yale (Massachusetts), explique que « la position basse des mains sur le guidon, relativement à hauteur de la selle, s’accompagne d’une augmentation de la pression de la selle sur le périnée et d’une réduction des sensations au niveau des structures du plancher pelvien ».

Bien régler son guidon

Avant d’arriver à cette conclusion, les scientifiques ont disposé des capteurs sur les selles de vélo d’une quarantaine de femmes très sportives (au moins 16km par semaine). Ils ont ensuite mesuré la sensibilité du périnée en huit points différents. En parallèle, deux tiers des femmes ont rapporté des perturbations génitales, comme des douleurs, des picotements ou un engourdissement périnéal.

Selon les chercheurs, le positionnement du guidon est très important. Lorsque les mains se retrouvent plus basses que le niveau de la selle, la pression s’accroît sur le périnée entraînant une diminution de la sensibilité des organes génitaux. Les auteurs de l’étude préconisent de bien régler la hauteur du guidon, c’est-à-dire pas plus bas que la hauteur de la selle. Les personnes accros au vélo en salle devraient également alterner avec des séances de vélo elliptique, un appareil de musculation simulant la marche et qui muscle également les bras.

Mathilde Bourge