Législatives : 155 femmes députées pour féminiser l’Assemblée nationale

Record battu ! Avec les élections législatives de 2012, l’Assemblée nationale comptabilise 155 femmes au palais Bourbon. La féminisation de l’Assemblée est donc en bonne voie mais des progrès restent à faire.

0
1793
L'Assemblée nationale accueillera 155 députées femmes, soit un record historique ©ThinkStock

Les élections législatives ont révélé de nombreuses surprises hier soir : l’arrivée de deux députés du Front national, la formation d’un groupe parlementaire écologiste, la majorité absolue du Parti socialiste mais aussi un record historique ! 155 femmes siègeront désormais à au Palais bourbon, jamais il n’y avait eu autant de femmes.

Députées femmes : un record mais pas la parité à l’Assemblée nationale

La parité voudrait qu’à l’Assemblée il y ait autant de femmes que d’homme or c’est encore loin d’être le cas. Après ce second tout, il y aura seulement 27 % de femmes dans l’hémicycle. Toutefois il ne faut pas être trop pessimiste, ce chiffre est de bon augure pour la place des femmes en politique. Lors des précédentes élections législatives, on comptait moins de 20 % de députées femmes. Pourtant cette année, moins de femmes se sont présentées aux élections 40 % contre 41,6 % en 2007.

De plus, ce chiffre était loin d’être imaginable au début de la 5ème République. A cette époque on ne comptabilisait même pas 5 % de femmes à l’hémicycle !

Parité : Zéro pointé pour le MODEM et l’UMP, le PS et EELV relèvent la barre

Le collectif « Osez le féminisme » et le Laboratoire de l’Egalité pointent des résultats encore bien insuffisants. S’ils sont encourageants, ces chiffres mettent en exergue que la pouvoir reste fortement ancré entre les mains des hommes. C’est ce que souligne Réjane Sénac, chercheur au CNRS et ancienne secrétaire de l’Observatoire de la parité entre les femmes et les hommes. L’association critique directement l’UMP qui a présenté moins de 30 % de candidates. Par ailleurs seules 14 % de femmes UMP ont été élues (ce qui représente 27 députées femmes pour l’UMP).

Le Parti socialiste est le parti qui comptabilise le plus de députées à l’Assemblée avec 106 femmes. Les écologistes décrochent la palme de la parité sur 17 députés élus, 9 sont des femmes. Pour le reste 4 femmes de divers gauche rentrent à l’Assemblée, 3 pour le Parti radical de gauche, deux pour le Front de gauche, deux dans les divers droite, une pour le Mouvement républicain et citoyen et une pour le Front national.

Parité : la France entre l’Afghanistan et la Tunisie

Avant les élections, la France était au 69ème rang mondial en matière de femmes élues au Parlement. Grâce au scrutin d’hier, elle passe désormais à la 34ème place mondiale juste entre l’Afghanistan et la Tunisie.

Réjane Sénac tient à relativiser ces chiffres. Il est possible de s’en réjouir mais il ne faut pas oublier qu’ils ne sont dus qu’à la victoire du Parti socialiste. Si l’UMP avait remporté les élections, un tel chiffre n’aurait pas été atteint. Elle appelle à ce que les sanctions contre les partis politiques qui ne respectent pas la parité soient réellement dissuasives.

François Hollande acteur de la parité française ?

Lors de sa campagne électorale, le Président souhaitait supprimer les subventions publiques à tous les partis qui ne respectaient pas la parité. Selon les associations féministes et l’Observatoire de la parité, cela pourrait bien faire évoluer les choses. Le ministère du Droit des Femmes affirme de son côté que cet engagement sera tenu.

En attendant, de nombreuses voix, à l’image d’Olga Trostiansky, s’élèvent déjà pour réclamer la nomination de femmes au perchoir de l’Assemblée et à la tête des commissions parlementaires. D’ailleurs, Elizabeth Guigou a déjà annoncé son envie de succéder à Bernard Accoyer à la présidence de l’Assemblée nationale.

Anne-Ségolène Brun