Lendemain de fête sans faire la tête

La tête qui tournicote, le ventre qui ballonne sévère. Quant à la mine… elle est plutôt déconfite. Bref, hier c’était la fête, aujourd’hui c’est la fin. Pas de panique, à chaque mal son remède. Suivez le guide.

0
4069
La fausse bonne idée, c’est de répondre au dicton selon lequel « il faut combattre le mal par le mal ». ©Fotolia