Les allergies aux pollens de bouleau sont de retour

Avec l'arrivée du printemps, les allergies sont de retour. Selon le Réseau national de surveillance aérobiologique, les pollens de bouleau sont actuellement les plus présents et les plus virulents sur le territoire français.

0
1258
Pollens de bouleau - Le risque allergique est élevé, voire très élevé, de Rennes à Lyon, plutôt moyen de la Bretagne au Nord de l'Aquitaine, jusqu'à la Loire. - crédit photo : stocksnapper ©ThinkStock

Le retour du beau temps a été accompagné par celui du rhume des foins. Et la situation ne devrait pas s’arranger. Selon le dernier bulletin du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), publié le 4 avril, le risque allergique est toujours bien présent en France. Si les pollens de cyprès étaient les plus menaçants ces dernières semaines, c’est désormais les pollens de bouleau, plus virulents, qui prennent le devant. Ils sévissent principalement dans le Nord-Est du pays.

Les pollens de graminées devraient bientôt s’imposer à leur tour

Le risque allergique est élevé, voire très élevé, de Rennes à Lyon, plutôt moyen de la Bretagne au Nord de l’Aquitaine, jusqu’à la Loire. Il serait en revanche plutôt faible sur le reste du territoire. Par ailleurs, le risque est moindre pour les pollens de saule, de frêne, de peuplier, de charme et de cyprès. Quant aux pollens de platane, ils seraient présents sur les trois quarts de la France, avec un risque moyen à élevé, en particulier au niveau de la Gironde et de la zone méditerranéenne.

Concernant les pollens de chêne, ils sont encore peu présents dans l’Hexagone. Les pollens de graminées, eux, devraient s’imposer aux alentours du 16 avril. Bonne nouvelle pour les allergiques : la pluie de ces derniers jours devraient les « chasser » temporairement.

Sur le même thème :

Lire aussi : Allergies – Consultez rapidement !

Lire aussi : Allergies dans la maison, contre-attaquez !

Damien Rigat