Les Anonymous piratent deux comptes officiels de la Corée du Nord

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les Anonymous ont piraté les comptes Twitter et Flickr de la Corée du nord. Parmi les attaques du groupe de hackers : une caricature de Kim Jong-un représentant le dirigeant nord-coréen en porc, affublé d’un tatouage de Mickey.

0
3533
Anonymous revendique le piratage de deux comptes officiels de la Corée du Nord. ©DR

Alors que la Corée du nord menace les États-Unis de frappes nucléaires, les Anonymous ripostent. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les hackeurs au masque blanc ont réussi à pirater les comptes Twitter et Flickr de Pyongyang. Nom de l’opération #OpFreeKorea (« opération Corée libre »).

Les Anonymous raille Kim Jong-un et le « déguise » en porc

L’attaque aurait débuté la semaine dernière. Des membres affirmant appartenir au groupe des Anonymous ont déclaré qu’ils avaient mis la main sur les mots de passe de 15 000 utilisateurs du site d’information de la Corée du Nord, Uriminzokkiri.com.

Dans la nuit du 3 au 4 avril, les hackerss ont pris le contrôle des comptes Twitter et Flickr du régime, offrant aux internautes des images parodiques de l’État et de son dirigeant. L’avatar de @uriminzok (uriminzokkiri) – suivi par plus de 16 800 personnes – représente désormais deux danseurs de tangos portant le célèbre masque V pour Vendetta, symbole de l’organisation pirate.

Le compte Twitter Uriminzokkiri est à l’image des Anonymous :


© DR

Plusieurs montages ont été, par ailleurs, publiés sur la page Flickr nord-coréenne, dont une caricature de Kim Jong-un. Le dirigeant y est représenté avec une tête de porc, tatouage de Mickey Mouse sur le ventre – un clin d’œil à son arrestation de 2001*. Selon le journal Le Monde, ce porc serait à l’image de Zhu Bajie, un monstre de la mythologie chinoise armé d’un râteau à neuf dents. « Il jette l’argent par les fenêtres quand les siens meurent de faim », peut-on lire juste en-dessous de l’image. Le compte Flickr a, depuis, été désactivé.

« L’amoureux de Mickey » caricaturé en porc :

© DR

Menaces de frappes félines sur le réseau nord-coréen

Les Anonymous ont publié un message revendiquant les deux piratages. Avec ironie, les hackers critiquent les récentes menaces émises par le régime. « Nous avons des gens sur place ayant pénétré l’internet local, grâce à une série de répéteurs Wi-Fi longue distance (…) Dès que les connexions seront stabilisées, nous allons injecter des chatons et du porno sur le réseau », assurent les pirates.

Ils présentent, en parallèle, la liste des identifiants de 15 000 Nord-Coréens récupérés la semaine dernière. Selon le blog North Kora Tech, il pourrait s’agir d’un bluff. Certaines des adresses affichées sont sud-coréennes, chinoises, parfois liées à Hotmail. Le site sur lequel ces adresses auraient été recueillies étant hébergé en Chine, aucun élément ne prouve que le piratage ait bien été réalisé en Corée du Nord.

Suite de l’opération « Corée libre » : le 19 avril.

Lire aussi : Guy Fawkes, quel est cet homme célébré par les Anonymous ?

* En 2001, Kim Jong-un a été arrêté au Japon muni d’un faux passeport. Il avait alors expliqué qu’il souhaitait simplement se rendre au Disneyland de Tokyo.

Cécile David