Les dangers du selfie : une campagne de vigilance

En Russie, le ministère de l’Intérieur s’alarme des nombreux accidents liés à la pratique du selfie survenus ces derniers mois. Il publie une campagne de vigilance à l’attention des jeunes pour alerter du danger

0
1253
©Capture d'écran

C’est le mythe de Narcisse 2.0. Quand dans la mythologie grecque, le jeune homme mourrait noyé car obnubilé par son reflet dans l’eau ; à notre époque il meurt foudroyé à cause de sa perche à selfie.

Une dizaine de décès recensés

Le selfie, pratique qui consiste à prendre un autoportrait avec son téléphone portable, est à l’origine de nombreux accidents ces derniers mois, notamment en Russie. Le ministère de l’Intérieur local a donc publié une campagne de vigilance afin d’alerter la population sur les dangers du selfie.

« Un selfie cool pourrait te coûter la vie » prévient la brochure mise en ligne sur le site du ministère de l’Intérieur, également agrémentée de publicité et de messages sur les réseaux sociaux. Si cette actualité peut amener à sourire, les autorités elles ne prennent pas le sujet à la légère. « Malheureusement, nous avons remarqué que le nombre d’accidents impliquant des amateurs d’autoportraits photographiques est en hausse constante » s’inquiète Éléna Alexeïeva, conseillère du ministre russe de l’Intérieur. « Depuis le début de l’année, nous parlons d’une centaine de blessures et de plusieurs dizaines d’accidents mortels », rappelle-t-elle lors d’une conférence. « Le problème est réel ».

La course aux likes

La Russie prodigue donc quelques conseils comme « Un selfie arme à la main tue », « Ne te jette pas sur un train en tenant ton appareil » ou encore « Un selfie avec des animaux n’est pas toujours mignon » pour éviter ce genre d’accidents.

Et Elena Alexeïeva résume très bien le mythe de Narcisse contemporain : « Avant de prendre un selfie, tout le monde devrait garder à l’esprit que la course aux ‘likes’ peut mener à la mort et que votre dernière photo en conditions extrêmes pourrait bien être posthume ».

Lire aussi : Selfie, le meilleur allié de la chirurgie esthétique ?
Lire aussi : Un internaute sur deux partage ses photos sur le web

Laurie Ferrère