Les fonds marins, la grande poubelle des humains

Selon une récente étude européenne, les eaux profondes seraient touchées par une importante pollution due aux déchets humains.

0
2949
Des poissons et des coraux peuvent se retrouver pris au piège de filets laissés en mer par les pêcheurs pendant plusieurs années. ©ShutterStock

Des bouteilles, des sacs en plastique, des filets de pêche… Voilà, en partie, ce que les animaux marins peuvent croiser sur leur chemin à des milliers de mètres sous la surface des océans. Une étude parue le 1er mai dans la revue scientifique Plos One met pour la première fois en relief cette pollution massive des eaux profondes.

La Méditerranée, zone européenne la plus polluée

Les chercheurs ont analysé environ 600 échantillons issus des fonds marins de l’Atlantique, de la Méditerranée et de l’Arctique, à des profondeurs comprises entre 35 et 4 500 mètres. Bilan : les déchets en plastique sont les détritus les plus fréquemment rencontrés dans les fonds marins, suivis par les lignes de pêche et filets abandonnés (34 % des débris). L’équipe de scientifique a également observé la présence de déchets en bois, en papier, en carton, en métal et en verre ainsi que des vêtements et des poteries. La zone d’Europe la plus polluée serait la Méditerranée, en particulier aux alentours des grandes agglomérations, précise Francois Galgani, chercheur à l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer) et coauteur de l’étude (AFP).

Premier danger lié à cette pollution : certains animaux confondent les déchets en plastique avec de la nourriture et les ingèrent. Autre risque : la « pêche fantôme ». Des poissons et des coraux peuvent ainsi se retrouver pris au piège de filets laissés en mer par les pêcheurs, et ce, pendant plusieurs années. Il s’agit là aussi d’« une réelle menace », souligne l’Ifremer. « Ces filets perdus affectent significativement les écosystèmes marins. »

Sur le même thème :

Lire aussi : La pollution tue plus qu’on ne le pense

Lire aussi : Google Street View plonge au fond des océans (vidéo)

Cécile David