Les Français auraient-ils peur du dentiste ?

Selon une étude, les Français sont beaucoup trop nombreux à ne pas consulter le spécialiste bucco-dentaire, jusqu’à 82% avouent ne pas y mettre les pieds plus d’une fois par an.

0
1278
C'est la gingivite, inflammation de la gencive qui peut provoquer des saignements, qui arrive en tête. ©ThinkStock

Peur ? Frais trop élevés ou paresse ? L’étude ne révèle pas la cause de ce « refus » des Français à consulter le spécialiste bucco-dentaire, mais les chiffrent restent tout de même évocateur. Selon une enquête menée auprès de 6 000 personnes en janvier 2014 par Arcan Research Affectos buccales et Expansciences Laboratoires, 37 % de la population hexagonale ne fréquentent pas de façon régulière leur dentiste et se rendent moins d’une fois par an chez leur spécialiste, et 82 % feraient leur BA en appliquant la consultation annuelle recommandée.

La gengivite, affliction la plus fréquente

Au-delà de ça, les Français sous-estiment également les maux bucco-dentaires. Pour l’étude, 7 000 dentistes et orthodontistes ont été interrogés pour connaître les afflictions les plus récurrentes. C’est la gingivite, inflammation de la gencive qui peut provoquer des saignements, qui arrive en tête, avec 53 % des femmes concernées contre 47 % des hommes.

Si cette affection semble faire preuve de discrimination sexuelle, elle concerne toute la population, quel que soit l’âge : 21 % des 18-29 ans et 23 % des 60-75 ans souffrent d’inflammation chronique. S’ensuit après la longue liste des pathologies les plus fréquentes : les aphtes, la bouche sèche, la mauvaise haleine, les caries et enfin les blessures de la muqueuse buccale.

Mauvais élèves partout

Des chiffres et un constat qui rappellent ceux de 2010, par lesquels on apprenait qu’un Français sur dix ne se brossait pas les dents au moins une fois par jour. Très mauvais élèves, les Français ne passent que 43 secondes devant le miroir, contre les deux minutes recommandées. L’Union française de la santé bucco-dentaire préconise deux nettoyages par jour qui suffisent pour avoir une hygiène bucco-dentaire saine, la plaque dentaire prenant 12 heures à se former.

Sur le même sujet :

Lire aussi : Des dentistes accusés de dévitaliser des dents saines

Lire aussi : Pourquoi les dentistes sont-ils en grève ?

Laurie Ferrère