Les hommes qui portent un kilt seraient plus fertiles

Selon une étude néerlandaise, porter un kilt sans sous-vêtement serait bon pour la santé… des spermatozoïdes. Au frais, le sperme serait de meilleure qualité que celui des hommes adeptes du jean moulant.

0
2603
Le Dr Erwin Kompanje pense que l’abandon du kilt est la raison pour laquelle la fertilité des Écossais est en baisse depuis cinquante ans. - Image d'illustration ©ThinkStock

Un homme en jupe, certains mâles trouvent l’idée ridicule. Peut-être riraient-ils moins s’ils savaient que les porteurs de kilt étaient plus fertiles. Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université Erasme de Rotterdam (Pays-Bas) et parue dans le dernier numéro du Scottish Medical Journal, les hommes qui revêtent un kilt, sans rien en-dessous, auraient un sperme plus frais, et donc, de meilleure qualité que ceux qui portent des pantalons et des sous-vêtements moulants.

Sous un kilt, l’air circule mieux

Le Dr Erwin Kompanje, à l’origine de l’étude, explique que le fait de porter le kilt selon la tradition (le sexe à l’air) aurait un effet positif sur la production du sperme. Pourquoi ? Parce que sous une jupe, l’air circule mieux que sous un pantalon. En 1990, il a été démontré que le port d’un slip moulant faisait augmenter la température intérieure d’environ 3,5°C. Or, la spermatogenèse (processus de production des spermatozoïdes) est optimale aux alentours de 34°C. Conséquences : les sous-vêtements près du corps ralentissent la production de sperme, les spermatozoïdes sont moins virulents.

Lire aussi : L’excès de télé réduit la qualité du sperme

Le Dr Erwin Kompanje ajoute que la température du scrotum (enveloppe qui renferme les testicules) serait plus basse lorsqu’un homme se tient debout, nu. Et avance que « le port du kilt permettrait aussi à l’homme d’être plus attentif à son corps, et de ressentir plus de virilité et de liberté ».

Tous en kilt !

Le chercheur pense que l’abandon du kilt est la raison pour laquelle la fertilité des Écossais est en baisse depuis cinquante ans. Il recommande à tous les hommes d’abandonner les sous-vêtements et de se mettre rapidement au kilt, « arme de séduction massive ». Le mythe du beau brun en boxer ultra-moulant en prend un coup…

Lire aussi : La qualité du sperme sur le déclin

Damien Rigat