Les liens d’intérêt entre médecins et laboratoires exposés en ligne

La ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, vient de lancer le premier site internet listant les liens d'intérêt entre les laboratoires et les professionnels de la santé. Un acte de transparence qui risque de ne pas plaire à tout le monde.

0
1684
Par le biais de www.transparence.sante.gouv.fr, les Français vont pouvoir en savoir un peu plus sur les relations entretenues entre tel laboratoire et tel médecin. ©Sipa

Un portail recensant les liens d’intérêt entre les laboratoires et les médecins a été lancé hier, jeudi 26 juin, par Marisol Touraine. « Il ne s’agit pas d’interdire des relations nécessaires, ni de stigmatiser qui que ce soit », indique la ministre des Affaires sociales. Pas sûr que cette déclaration suffise à convaincre les professionnels de la santé d’adhérer à la démarche. Par le biais de www.transparence.sante.gouv.fr, les Français vont pouvoir en savoir un peu plus sur les relations entretenues entre tel laboratoire et tel médecin. L’ensemble des avantages et des conventions passées entre les deux acteurs sont présentés.

Les conventions sont des contrats signés entre des laboratoires et des professionnels de la santé dans le but de mener des recherches ou de réaliser des publications. Le site indiquera s’il y a un lien mais ne divulguera pas le contenu des études aux internautes.

Un site pour regagner la confiance « de nos concitoyens »

La base de données est enrichie par les entreprises elles-mêmes. Elles sont sommées de déclarer les avantages dont elles disposent (transport, repas, hébergement, offre de matériel, etc.), s’ils ont une valeur supérieure ou égale à dix euros. Les informations seront accessibles sur internet pendant cinq ans.

Par la mise en place de ce site internet, le ministère des Affaires sociales souhaite « installer de la confiance et (…) lutter contre l’opacité qui génère des questions » soulevées à la suite des scandales sanitaires récents. Des affaires qui « ont érodé la confiance « de nos concitoyens », a rappelé Marisol Touraine en présentant le portail.

Sur le même thème :

Lire aussi : Médicaments – Les Français ont moins confiance

Lire aussi : Avastin – La bataille entre le gouvernement et les laboratoires

Damien Rigat