Les médecins de garde menacent de faire grève

Pour lutter contre la réforme du tiers payant généralisé, certains médecins menaceraient de ne plus assurer leurs gardes. Explications.

0
1096
Les médecins menacent de ne plus assurer leurs gardes. ©ShutterStock

Depuis quelques semaines, le monde médical s’élève contre la réforme de Marisol Touraine. Après les médecins généralistes qui menacent de faire grève pendant les fêtes de Noël et les cliniques privées qui souhaitent lancer le mouvement début janvier, les médecins prévoiraient de ne pas assurer le système de garde habituellement prévu pour les urgences médicales.

Un service minimum non assuré ?

En temps normal, en cas de grève ou durant les jours fériés et les week-ends, les médecins s’arrangent pour assurer un service minimum et ce dans tous les domaines – de la radiologie à la pédiatrie en passant par les consultations généralistes.

Cependant, le principal syndicat de médecins libéraux, la CSMF, vient de lancer un appel à la grève, invitant les professionnels de la santé à ne plus assurer ce dispositif de garde minimale.

Sur Europe 1, le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, assure que les préfectures envisagent de sanctionner les médecins qui n’effectueraient pas leurs gardes en procédant à des réquisitions préfectorales.

Les désaccords entre le corps médical et la ministre de la Santé Marisol Touraine s’accentuent. Depuis plusieurs semaines, les premiers réclament le retrait pur et simple du tiers payant généralisé, quand la seconde a déjà cédé du terrain, affirmant que les médecins récalcitrants ne seraient pas sanctionnés.

Maxime Quéma