Les nouvelles technologies nuisent au sexe

Selon une étude parue dans The Lancet, les Britanniques auraient moins de cinq rapports sexuels par mois, contre six il y a vingt ans. La faute aux problèmes d’argent et aux nouvelles technologies.

0
2109
Les nouvelles technologies s'inscrustent de plus en plus dans les chambres. Un vrai tue-l'amour. ©ThinkStock

Smartphones, tablettes, montres connectées… Les objets high-tech nous envahissent, à tel point qu’ils nuiraient à notre vie sexuelle. Selon une étude publiée dans The Lancet, les Britanniques auraient moins de cinq rapports par mois, contre six dans les années 90. Les raisons de cette baisse de la libido ? La crise et les nouvelles technologies.

Baisse des rapports sexuels : les nouvelles technologies dévorent notre temps

Tous les dix ans, trois enquêtes nationales sur les comportements sexuels de la population sont menées au Royaume-Uni. Dans le cadre de cette nouvelle étude, 15 000 Britanniques âgés de 16 à 74 ans ont été interrogés entre 2010 et 2012. Les hommes ont déclaré avoir, en moyenne, 4,9 rapports sexuels par mois, les femmes, 4,8. Ce manque d’appétit sexuel serait dû, entre autres, aux problèmes financiers. « [Les gens] sont inquiets pour leur emploi, inquiets à cause de l’argent, et moins disposés à penser », analyse Kaye Wellings, l’un des auteurs de l’étude.

> Lire aussi : Pas de sexe pour la moitié des couples pendant la nuit de noces

Un autre facteur nuirait au sexe : le développement des objets connectés (smartphones, tablettes, etc.) et des réseaux sociaux, auxquels nous consacrons de plus en plus de temps et d’énergie. Certains vont même jusqu’à amener les nouvelles technologies « dans leur chambre pour utiliser Twitter, Facebook [ou] répondre à des mails », précise l’enquête. Autre tendance : les couples âgés de 16 à 44 ans ont de plus en plus tendance à utiliser la pornographie sur internet comme un substitut au vrai rapport intime. Et si on se déconnectait complètement le temps d’une soirée ?

> Lire aussi : Sextape – 11 % des moins de 25 ans ont déjà essayé

Damien Rigat