Les produits d’hygiène unidoses trop souvent confondus

L'Agence des produits de santé met en garde les parents quant à l'usage des solutions en dosettes. Confondues, elles peuvent être très dangereuses, surtout pour les enfants.

0
2223
L'Agence des produits de santé met en garde les parents quant à l'usage des solutions en dosette. ©ShutterStock

Les solutions en dosettes, utilisées entre autres pour l’hygiène des yeux et du nez, peuvent être dangereuses. A priori inoffensives, elles deviennent à risque lorsqu’elles sont confondues. Un problème qui touche principalement les enfants qui ne savent pas lire les notices et qui peut entraîner des effets indésirables voire graves.

L’Agence des produits de santé (ANSM) lance une campagne de sensibilisation au grand public afin d’alerter sur ce manque de vigilance. « Une dosette peut en cacher une autre ! Confusion = danger », alertent les affichettes diffusées par l’agence sanitaire, qui recommande de « lire attentivement les mentions inscrites sur l’étiquette des unidoses et de vérifier la voie d’administration du produit ».

600 incidents, 1 décès

L’ANSM préconise également de « les conserver dans leur boîte d’origine » afin de ne pas être mélangées. Ainsi, il est préférable de « ne pas ranger au même endroit les unidoses destinées au lavage du nez ou des yeux, somme le sérum physiologique, et celles destinées à la désinfection de la peau, comme la chlorhexidine ».

Enfin, l’agence rappelle que l’unidose, à « usage unique », doit être jetée même s’il reste du produit dedans.

Depuis 1985, 600 accidents d’unidoses ont été reportés à l’ANSM, dont la moitié depuis 2011. Dans plus de la moitié des cas (64 %) l’enfant avait confondu une solution pour la peau avec une dosette pour les yeux. Parmi eux, 17 % ont eu des effets secondaires graves. Un décès a même été rapporté.

Lire aussi :

La moitié des produits d’hygiène pour bébé à éviter ?

Mathilde Bourge