Les salariés pourront faire dons de leurs RTT à leurs collègues

Un projet de loi autorisant les collègues à faire don de leurs RTT sera débattu aujourd'hui au Sénat. Il permettrait aux parents d'enfants malades de rester auprès d'eux plus longtemps.

0
1303
le texte proposerait aux salariés de donner leurs jours de repos à des collègues dont les enfants sont atteints de maladies graves ©ShutterStock

Ce mercredi 30 avril, le Sénat se penchera sur les dons de RTT entre salariés. Ils devraient être possibles pour des cas particuliers, comme lorsqu’un parent nécessite des jours supplémentaires pour être auprès de son enfant malade. Le dossier est arrivé sur la table des parlementaires avec le cas d’un policier de Nancy, dont la petite fille de 8 ans est gravement malade.

360 jours récoltés en moins de 48 heures

Eva doit en effet passer au moins six mois dans un hôpital parisien pour espérer guérir. Pour soutenir Christophe, ses collègues souhaitaient lui donner des jours de RTT afin qu’il puisse rester aux côtés de sa fille. « En moins de 48 heures, on avait réussi à récolter plus de 360 jours. C’est un réconfort inimaginable », se souvient-il.

Mais sa hiérarchie en a voulu autrement. La loi ne permettant pas le don de RTT, Christophe n’a pu les utiliser. « La solidarité serait soutenue par cette loi », espère le jeune papa. En effet, le texte proposerait aux salariés de donner leurs jours de repos à des collègues dont les enfants sont atteints de maladies graves.

En attendant la promulgation de cette loi, les parents d’Eva ont trouvé un arrangement pour accompagner leur fille, dont la greffe de moelle osseuse a été repoussée, faute de donneur. « Elle prend les choses comme elles viennent. Elle profite de l’instant présent, sans se soucier de l’avenir », confie sa mère.

Mathilde Bourge