Les timbres fiscaux en vente sur Internet

C’est une volonté du gouvernement : numériser et simplifier les démarches administratives. Depuis ce lundi 2 mars 2015, il est possible de télécharger les timbres fiscaux, plus besoin de se déplacer.

0
1440
D’ici 2016, d’acheter des timbres fiscaux pour les carte d’identité, le permis de conduire ou le permis bateau. ©ShutterStock

Acquérir des timbres fiscaux pouvait s’apparenter à une réelle expédition. L’urgence se faisant en général, il fallait courir les bureaux de tabac et autres centres de finance publique à la recherche du bien tant convoité. Mais c’est là chose révolue.

Le gouvernement a annoncé ce lundi 2 mars la possibilité de télécharger des timbres fiscaux directement sur Internet, via un site entièrement dédié : timbres.impots.gouv.fr. Cette dématérialisation du timbre fiscal ne concerne pour l’instant que certaines demandes, dont celle de Passeport.

Des timbres électroniques et papier chez votre buraliste

Après quelques clics et le paiement en ligne, le citoyen obtient un flashcode ou un numéro à 16 chiffres. Envoyé par courriel ou par SMS, ce code est ajouté à son dossier déposé en mairie ou à la préfecture. Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à la réforme de l’Etat et à la simplification, argue qu’il s’agit ici « d’un dispositif qui était très demandé par les Français ». Cette mesure prend place dans une volonté de simplifier et les formalités administratives, comme il est désormais possible de simuler ses impôts sur le revenu en ligne, ou encore de payer ses contraventions par smartphone.

Si pour l’instant le site ne permet que d’obtenir des timbres fiscaux pour les demandes de passeport, faire appel d’une décision de justice ou encore des timbres électroniques de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration (OFII), il sera possible d’ici 2016, d’acheter des timbres fiscaux pour les carte d’identité, le permis de conduire ou le permis bateau.

Mais des irréductibles à l’ère du tout numérique « résisteront encore et toujours à l’envahisseur » Internet, et auront toujours la possibilité se rendre dans les bureaux de tabac ou les centres de finances publiques.

Lire aussi : La Poste lance des timbres à gratter
Lire aussi : Envoi de lettres et colis : les astuces pour payer moins cher

Jospéhine Terreissa