L’hiver en juin ? Poisson d’avril !

Hier, nous vous expliquions comment l’hiver allait résister jusqu’au mois de juin. Poisson d’avril ! Il s’agissait d’un fake.

0
1241
Rassurez-vous, personne n'a encore prédit la disparition du printemps. - Image d'illustration. - Crédit photo : Fotowerk ©Fotolia

Certes, il fait encore trop frais pour diner dehors et sortir les tongs mais l’espoir de jours meilleurs est permis. Oubliez le scénario catastrophe que nous vous présentions hier : les météorologues ne peuvent encore prédire avec précision le temps qu’il fera en France (et ailleurs) au mois de juin… encore moins s’il neigera en mai dans le sud du pays. Retour sur notre farce spéciale « poisson d’avril » :

1. Jérémy Souraint, que nous vous présentions comme un météorologue ingénieur au Centre national de recherches météorologiques appliquées (CNRMA) est une pure invention, tout comme le CNRMA – le CNRM, en revanche, existe bien. 

2. « Un puissant flux du nord descend sur le pays depuis le mois de février. »
> Pas du tout. Ce type de phénomène entraîne une chute brutale des températures (de 28°C, elles peuvent passer à 11°C en quelques jours). Or, la baisse a jusqu’ici été plutôt progressive.

Les flux d’airs chauds se portent bien

3. « Les masses nuageuses s’accumulent au niveau du tropique du Cancer, bloquant ainsi la bonne circulation des flux d’airs chauds. »
> Scientifiquement parlant, cette phrase est totalement irrecevable. Le phénomène décrit n’étant fondé… sur rien.

4. « Sur l’image ci-dessous, on remarque que le front chaud (en rose et rouge) forme un arc de cercle au niveau du sud du Royaume-Uni et du nord de la France. « Sa position est telle que le flux d’air froid venu du nord (en bleu) peut circuler librement sur le continent, sans que sa puissance ne soit atténuée ». »


> L’image illustre simplement le fonctionnement d’une perturbation atmosphérique. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site « éducation » de Météo France.

La neige au mois de mai : c’est possible !

5. « Jusqu’au 28 mai, les températures devraient se situer entre 5 et 11°C dans le nord de la France, entre 8 et 15°C dans le sud. »
> Faux. « En métropole, pour les températures comme pour les cumuls de précipitation, aucun scénario ne se dégage », explique Météo France sur son site officiel.

6. De la neige au mois de mai ?
> C’est effectivement possible. Il a bien neigé en France le 18 mai 1935 (3 cm de neige à Paris et 20 cm en Normandie) et le 2 mai 1979. En revanche, aucune prévision pour 2013. 

7. « Si l’on s’en tient à l’état actuel de nos recherches, l’été devrait réellement débuter à la mi-juillet. »
> En réalité, difficile de savoir quel temps il fera dans 4 mois.

8. Souriez, vous pourrez peut-être bientôt sortir le barbecue.

Lire aussi : Les prévisions météo à un an, peut-on y croire ?

Cécile David