L’humain peut détecter 1 000 milliards d’odeurs

Selon une étude américaine, l'être humain serait capable de distinguer au moins 1 000 milliards d'odeurs différentes. Jusqu'ici, les scientifiques pensaient qu'il ne pouvait en détecter que 10 000.

0
1748
Selon les auteurs de l'étude, le nez humain pourrait même distinguer bien plus que 1 000 milliards d'odeurs. - crédit photo : Wavebreakmedia Ltd ©ThinkStock

Depuis plusieurs décennies, la science estime à environ 10 000 le nombre d’odeurs différentes que le nez humain est capable de distinguer. Selon une étude américaine parue ce vendredi 21 mars dans la revue Science, l’être humain pourrait en réalité identifier au moins 1 000 milliards d’effluves.

Les témoins ont été soumis à diverses combinaisons de molécules odorantes

« Notre analyse montre que la capacité humaine à faire la distinction entre les variations d’odeurs est beaucoup plus étendue que ce qui est généralement soupçonné », souligne Leslie B. Vosshall, directrice du laboratoire de neurogénétique de l’Université Rockefeller à New York et co-auteur de ces travaux (AFP). Pour parvenir à cette conclusion, vingt-six personnes ont dû humer différents mélanges de 128 molécules odorantes. Ces combinaisons pouvaient rappeler la senteur des agrumes, de l’herbe ou de divers produits chimiques. Les chercheurs ont demandé aux témoins de réaliser 264 comparaisons de ces mélanges avec des odeurs qu’ils connaissaient.

1 000 milliards : un nombre encore sous-estimé ?

À partir des résultats obtenus, l’équipe de scientifiques a pu évaluer le nombre d’odeurs différentes qu’un être humain pouvait, en moyenne, identifier si on lui soumettait toutes les combinaisons possibles de ces 128 molécules. Conclusion : le nez humain peut repérer aux moins 1 000 milliards d’odeurs.

Ce nombre serait a priori trop bas, estime Andreas Keller, principal auteur de l’étude. La raison ? Dans l’environnement qui nous entoure, il existe beaucoup plus de molécules odorantes que celles présentées aux volontaires. Les combinaisons sont incommensurables.

Sur le même thème :

Lire aussi : Le rôle des odeurs dans notre alimentation

Lire aussi : Certaines odeurs provoquent des migraines

Damien Rigat