L’humanité pleure Nelson Mandela

L’ancien président sud-africain, Nelson Mandela, est mort hier soir. Le monde entier célèbre aujourd’hui la mémoire du grand homme, symbole de la lutte contre l’apartheid.

0
1670
Nelson Mandela a fêté ses 95 ans le 18 juillet dernier. - crédit photo : kyodowc - Newscom ©Sipa

L’humanité est en deuil. Hier soir, vers 22h40 (heure française), le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé la mort de Nelson Mandela, premier président noir de l’Afrique du Sud démocratique, Prix Nobel de la paix en 1993, emblème de la lutte contre l’apartheid.

> Retrouvez notre article dédié à Nelson Mandela : « 10 choses que vous ignorez (peut-être) sur l’ex-président sud-africain »

« Il s’est éteint en paix, a déclaré en direct le président Zuma. Notre peuple perd un père ». Les drapeaux de l’Afrique du Sud sont mis en berne à partir d’aujourd’hui et jusqu’aux funérailles, prévues le 15 décembre. Un geste repris par de nombreux pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France. « C’est un moment de profond chagrin (…) Nous t’aimerons toujours Madiba. »

Nelson Mandela a fêté ses 95 ans le 18 juillet dernier. Depuis décembre 2012, il avait été hospitalisé quatre fois en raison d’infections pulmonaires. Ses problèmes de santé sont, probablement, les conséquences d’une tuberculose développée pendant ses années de prison sur l’île de Robben Island, où il a passé dix-huit de ses vingt-sept années de détention, condamné pour avoir combattu le régime raciste de l’apartheid.

« Neslon Mandela ne nous appartient plus, il appartient à l’histoire »

Depuis l’annonce de son décès, les interventions en l’honneur de l’ancien président se multiplient. « Une grande lumière s’est éteinte dans le monde », écrit le premier ministre britannique, David Cameron, sur son compte Twitter. « Nelson Mandela aura fait l’histoire. Celle de l’Afrique du Sud. Celle du monde tout entier, a déclaré François Hollande dans un communiqué transmis par l’Élysée pendant la nuit. Combattant infatigable de l’apartheid, il l’aura terrassé par son courage, son obstination et sa persévérance. » Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a lui aussi rendu hommage à Nelson Mandela, « une source d’inspiration » : « Nous devons nous inspirer de sa sagesse, de sa détermination et de son engagement pour nous efforcer de rendre le monde meilleur ».

Le premier à s’être exprimé en direct est le président américain, Barack Obama. « Il a fait plus qu’on ne peut attendre d’un homme (…). Il est parti aujourd’hui et nous avons perdu l’un des êtres humains les plus influents, les plus courageux et sincèrement bon qu’il nous ait été donné de côtoyer sur cette Terre ». Personnalité respectée et admirée par l’ensemble de la communauté mondiale, Nelson Mandela faisait déjà l’objet d’un culte de son vivant : « Il ne nous appartient plus, il appartient à l’histoire. »

Décès de Nelson Mandela – le discours de Barack Obama :


© BFMTV

Cécile David