L’impact du gel des pensions pour les retraités

Le Premier ministre devrait confirmer aujourd'hui le gel des pensions de retraite jusqu'en 2015. Une décision qui impactera directement le pouvoir d'achat des retraités.

0
1300
Avec une inflation des prix de 0,6 %, comme c’est le cas actuellement dans l’Hexagone, le pouvoir d’achat baisserait mécaniquement de 84 euros d’ici à 2015 ©ShutterStock

Ce mercredi 23 avril, Manuel Valls présentera la trajectoire budgétaire envisagée pour réaliser 50 milliards d’économies d’ici 2017. Le Premier ministre a déjà dévoilé un certain nombre de pistes, notamment le gel des régimes de retraites jusqu’en 2015. Si ce gel est confirmé malgré l’inflation, le pouvoir d’achat des retraités sera directement impacté.

Gel des pensions : quelles pertes pour les retraités ?

Si le gouvernement maintient cette piste, le montant des pensions de retraite restera le même pendant un certain temps. Problème : durant ce même laps de temps, les prix continueront de grimper. Résultat, les retraités devront se serrer la ceinture.

Pour illustrer les faits, le site d’Europe 1 a simulé la perte engendrée par ce gel sur le montant moyen de la retraite en France, soit 1 245 euros (retraite complémentaire comprise). « Avec une inflation des prix de 0,6 %, comme c’est le cas actuellement dans l’Hexagone, le pouvoir d’achat baisserait mécaniquement de 84 euros d’ici à 2015 », assure le média.

Les seuls épargnés par cette réforme seront, normalement, les 600 000 retraités qui touchent le minimum vieillesse. Le gouvernement a décidé de ne pas geler leurs pensions qui passeront de 792 à 800 euros le 1er octobre prochain.

Sur le même thème :

Réforme des retraites : quelles sont les principales mesures ?

Mathilde Bourge