L’Inde à la conquête de Mars

La sonde indienne Mangalyaan a réussi sa mise en orbite autour de Mars, mercredi 24 septembre. Une grande première pour un pays asiatique.

0
2127
Modélisation de la sonde indienne à l'approche de Mars. Crédit : ISRO/EyePress/NEWSCOM. ©Sipa

L’Inde a réussi son pari : devenir le premier pays asiatique à conquérir la planète rouge ! Le satellite indien Mangalyaan (vaisseau martien en sanskrit) s’est placé en orbite autour de Mars, mercredi 24 septembre, au terme d’un voyage commencé le 5 novembre dernier, soit il y a plus de dix mois. Les Etats-Unis et l’Europe étaient jusqu’à présent les seuls à être parvenus à mettre des sondes en orbite dans l’atmosphère martienne. Même le Japon et la Chine, pourtant à la pointe dans le domaine technologique, ont échoué dans cette entreprise, respectivement en 2003 (abandon de la sonde Nozomi après plusieurs soucis) et 2012 (perte du microsatellite Yinghuo-1).

L’Inde a de quoi être fière d’autant que le développement et le lancement de son satellite ne lui ont coûté « que » 74 millions de dollars, soit cinq fois moins que la mission européenne Mars Express, et dix fois moins que la mission américaine Maven (arrivée à destination lundi 22 septembre). C’est aussi moins cher que la réalisation du blockbuster américain Gravity, avec George Clooney et Sandra Bullock, a souligné avec humour le Premier ministre indien Narendra Modi.

Détecter du méthane sur Mars

Des économies de budget ont été réalisées à chaque étape de la mission. Par exemple, la fusée qui devait propulser la sonde n’étant pas assez puissante, les ingénieurs indiens ont eu l’idée de la faire tourner autour de la Terre pendant un mois, afin qu’elle prenne suffisamment de vitesse et échappe à la gravité terrestre.

Aussi, Mangalyaan est beaucoup moins sophistiquée que ses « collègues » américaines (Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter, Maven) et européenne (Mars Express). Elle a néanmoins embarqué avec elle 15 kilos d’instruments qui devraient lui permettre de mesurer, entre autres, la présence de méthane dans l’atmosphère de Mars.

Vidéo – Lancement de la sonde indienne 

Crédit DD

Julie Toury