L’iPad accusé de provoquer des allergies

Des médecins américains se sont penchés sur le cas d’un petit garçon de 11 ans atteint de démangeaisons intenses. Le nickel présent dans son iPad aurait provoqué l’allergie.

0
1120
La présence de nickel dans les iPad pourrait provoquer des allergies. ©ShutterStock

Et si utiliser l’iPad était mauvais pour la santé ? Dans la revue américaine Pediatrics parue ce lundi, une équipe de médecins se penche sur le cas d’un garçon de 11 ans, traité à l’hôpital de San Diego pour des démangeaisons. D’après les chercheurs, ces allergies auraient été provoquées par… un iPad.

Un cas loin d’être isolé

Dans l’article, les médecins expliquent que l’enfant souffrait depuis longtemps de problèmes de peau que les spécialistes ne parvenaient pas à expliquer. Ils se sont finalement rendu compte que le petit garçon était allergique au nickel, un élément présent dans l’iPad qu’il utilisait fréquemment depuis près de six mois.

Pour éviter ces désagréments, l’équipe médicale a conseillé à l’enfant d’utiliser sa tablette avec une coque protectrice. Depuis, ses problèmes de peau ont diminué. Une recommandation que suivront sans doute les milliers d’internautes se plaignant régulièrement sur les forums de démangeaisons liées à l’utilisation d’appareils électroniques.

Lire aussi :

Allergies : Chanel n°5 changera-t-il de composition ?

Eczéma : méfiez-vous des crèmes apaisantes

Mathilde Bourge