L’ISS menacée par un nuage de débris spatiaux

La Station spatiale internationale serait menacée par l'un des plus gros nuages de débris spatiaux créés ces dernières années. Malgré leur petite taille, ces débris pourraient causer d'importants dommages.

0
1568
Un nuage de débris spatiaux menace l'ISS ©ThinkStock

La Station spatiale internationale (ISS) serait menacée par un nuage de débris spatiaux, formé après l’explosion du bloc d’accélération d’une fusée Proton-M, mi-octobre.

« On suit actuellement environ 500 débris formés après la destruction du bloc d’accélération Briz-M », a précisé une source dans le secteur spatial, ajoutant que la quantité de débris pouvait encore augmenter.

Malgré leur petite taille, les dommages pourraient être relativement importants en cas de collision, en raison de la vitesse de ces éléments, qui parcourt de 8 à 10 kilomètres par seconde.

Ces dernières années, les débris spatiaux se sont faits de plus en plus nombreux. La destruction délibérée par la Chine d’un de ses satellites en 2007 et la collision accidentelle de satellites de télécommunication américain et russe en 2009 avaient déjà fait augmenter le nombre de débris spatiaux. Certains de ces éléments peuvent d’ailleurs entrer en collision entre eux, en créant de nouvelles particules dangereuses pour l’ISS.

L’explosion qui inquiète désormais s’est produite le 16 octobre selon Interfax. La fusée Proton-M, lancée début août, avait échoué à mettre en orbite deux satellites de télécommunication en raison d’une défaillance technique.

Aujourd’hui, les satellites et l’ISS sont finalement confrontés à l’un des plus gros nuages de débris formés ces dernières années.

Mathilde Bourge