Lutte anti-tabac : ce qui va changer

Comme prévu, l'une des prochaines réformes du gouvernement concernera la lutte anti-tabac. De nouvelles mesures seront prises, au-delà de l'augmentation du prix des paquets de cigarettes.

0
2700
La lutte anti-tabac se poursuit ©ThinkStock

C’est devenu une habitude pour les fumeurs : le 1er octobre, ils paieront plus cher de 40 centimes leurs paquets de cigarettes. Mais cette nouvelle augmentation ne sera pas la seule mesure pour lutter contre le tabagisme.

La vraie bataille sera lancée dans quelques semaines par Marisol Touraine, ministre de la Santé, qui présentera le plan du gouvernement. Parmi les mesures, on retrouvera l’introduction des paquets sans marque ni logo, l’extension des zones non-fumeurs et bien sûr, encore d’autres augmentations de prix.

Une réforme devrait également voir le jour afin que les produits les moins chers, dont le tabac fait parti, soient davantage taxés. Et même si « rien n’est encore arbitré », selon Bercy, les buralistes redoutent déjà ces changements. « On nous dit que les prix du tabac vont continuer à augmenter, mais, au rythme de 6 % à 7 % par an, on sera à 10 € le paquet à la fin du quinquennat. C’est de la folie ! », s’inquiète Pascal Montredon, le président de la Confédération des buralistes, relayé par Le Parisien. Il redoute la fermeture de plusieurs milliers de bureaux de tabac.

Une manifestation des buralistes est d’ailleurs prévue ce jeudi 6 septembre dans une centaine de villes.

Des réformes très délicates à manier pour le gouvernement, qui affirmait que le pouvoir d’achat était l’une de ses priorités. Toutefois n’oublions pas que le tabagisme tue chaque année 73 000 personnes en France.

Mathilde Bourge