Maman sportive, enfant dynamique ?

Des chercheurs anglais ont établi un lien entre le niveau d'activité physique de la mère et celui de son enfant. Plus elle fait du sport, plus il serait actif. L'inverse n'a, en revanche, pas été démontré.

0
5992
Les scientifiques ont constaté qu'il y avait « une association directe et positive entre l'activité physique des enfants et de leur mère ». - crédit photo : Andreas Rodriguez ©ThinkStock

Les enfants s’amusent à reproduire le comportement de leurs parents, véritables modèles pour ces petits êtres en plein développement. Un mimétisme qui jouerait un rôle sur leur alimentation, leur langage mais aussi leur niveau d’activité physique. Selon une étude anglaise menée par une équipe de l’université de Cambridge (ULC), plus la mère serait active, plus son enfant le serait.

Activité physique: l’enfant imite sa maman

Pour mener à bien cette étude – parue dans la revue spécialisée Pediatrics -, les chercheurs ont évalué le niveau d’activité physique de 554 mères et de leurs enfants, âgés de 3 à 6 ans. Chaque témoin a porté des capteurs pendant sept jours, sans interruption. Premier constat : l’activité quotidienne de la maman influe fortement sur le niveau d’activité physique de son fils ou de sa fille. Un niveau moyennement très bas : seules 53 % des mamans consacraient trente minutes de leur temps à des activités modérées ou intenses au moins une fois par semaine.

Deuxième constat : les enfants suivent le rythme de leur maman. Les scientifiques ont constaté qu’il y avait « une association directe et positive entre l’activité physique des enfants et de leur mère », explique Kathryn Hesketh, qui a dirigé ces travaux. Plus la mère avait un niveau d’activité important, plus celui de son enfant l’était : « Pour chaque minute d’activité (modérée à vigoureuse) chez la mère, son enfant était plus susceptible de le dépasser de 10 % ». Il est néanmoins « impossible de savoir, à partir de cette étude, si les enfants actifs faisaient courir leur mère ».

Sur le même thème :

Lire aussi : Grossesse – Le sport muscle le cerveau du bébé

Lire aussi : L’accouchement aquatique présente-t-il un risque ?

Damien Rigat