Manger 5 jours sur 7, le nouveau régime à la mode

Baptisé 5 : 2, le nouveau régime à la mode impose deux jours de jeûne par semaine. Véritable succès en Angleterre, il soulève les interrogations des spécialistes français.

0
5204
Pour puiser dans ses réserves, il faut réduire les apports caloriques de 25 %. ©ThinkStock

Depuis toujours, on entend parler des effets bénéfiques du jeûne sur notre organisme. Mais jusqu’à présent, ils n’avaient pas encore été prouvés. C’est ce que pensent avoir fait les spécialistes de la nutrition ayant mis au point le régime 5 : 2. Très à la mode outre-manche, le régime consiste à manger « normalement » pendant 5 jours et à jeûner durant 48 heures avec 500 calories par jour (600 pour les hommes).

Régime 5 : 2 : 5 jours « normaux », 2 jours de diète

Le piège du régime : l’expression « manger normalement ». Elle laisse penser que l’on peut manger tout ce qui nous fait envie. En réalité, il est conseillé d’éviter le pain, les céréales, les légumineux, les mauvaises graisses, les sucres et de forcer sur les légumes crus et cuits, les laitages demi-écrémés et les protéines.

Autre astuce : pratiquer les jours de semi-jeûne (qui ne doivent pas être consécutifs) durant la semaine, lorsque l’on travaille. Cela permet de moins réfléchir et de mieux vivre les restrictions. Le régime n’est pas limité dans le temps, on peut commencer à espacer petit à petit les jours de jeûne. Ce qu’il faut avant tout, c’est en parler à son médecin traitant avant de le commencer.

Manger 5 sur 7 pour puiser dans nos réserves

A l’origine du concept : la nutritionniste Michelle Harvie et l’oncologue Tony Howell. Ils ont testé cette méthode sur leurs patientes au Genesis Breast Cancer Prevention Centre (Centre de prévention des genèses du cancer du sein). L’équilibre est très important pour ces dernières, le surpoids favorisant l’apparition de nouvelles tumeurs.

Michelle Harvie explique au Huffington Post : « On sait depuis longtemps qu’il faut réduire les apports caloriques de 25 % pour que l’organisme commence à puiser dans ses réserves. Pendant cette étude, nous nous sommes rendus compte qu’il était aussi plus efficace de réduire de manière importante son alimentation deux jours par semaine, plutôt que de réduire tous les jours 25 % de ses apports alimentaires ».

L’expérience montrant que le 5 : 2 est plus efficace qu’un régime banal, les chercheurs publient leur étude fin 2011 dans une revue scientifique. Le succès est immédiat. Pourtant, en France, certains médecins se montrent réticents, notamment pour les personnes cardiaques qui pourraient être fragilisées par les jeûnes.

> Lire aussi : Maigrir en ligne : 8 méthodes au banc d’essai

Charlotte Loisy