Mariage pour tous : des antis créent le blog « boycott pour tous »

Des opposants au mariage pour tous ont appelé, via un blog, à boycotter les marques "gay friendly". Devant l'ampleur de la tâche, les auteurs du site ont vite abandonné.

0
2655
Eram a soutenu le mariage pour tous ©DR

Votée depuis une semaine, la loi sur le mariage pour tous fait encore des émules. Après les manifestations dans la rue, les « antis » se liguent sur internet en créant le blog « Boycott pour tous ». Le principe ? Les créateurs du site appellent au boycott des marques « gay-friendly » et « pro-mariage pour tous ».

« Parce que le mariage gay (“pour tous”) n’est pas une petite affaire qui concerne quelques individus, mais bien l’avenir des enfants, des familles et de la civilisation… Parce que le boycott économique est souvent devenu (hélas) un moyen efficace de pression quand les intelligences et les cœurs sont devenus incapables de voir… Parce qu’on ne lâche rien ! », ont écrit les auteurs de ce blog qui semblent penser que sur internet, on peut tout dire sans rien risquer.

Quelles marques sont visées ?

Les blogueurs s’en prennent tout d’abord à Eram et sa campagne de pub (ci-dessus) qui indique clairement que la marque est en faveur du mariage pour tous. « Comme disent mes deux mamans, la famille, c’est sacré », pouvait-on lire sur les panneaux publicitaires. Un message qui ne passe pas auprès des auteurs du site, qui appellent donc à boycotter la marque de chaussures.

Même sort pour Oréo, qui avait lancé une campagne avec un « rainbow flag » (le drapeau gay) en forme de biscuit.

D’autres marques sont également visées telles que :

– Renault

– Orangina

– Leroy Merlin

– Nike

– Starbucks

– Apple

– Facebook

– Twitter etc.

Une liste qui n’en finit pas et qui a justement poussé les auteurs du site à… fermer leur blog. En consultant Wikipédia, ils se sont vite rendu compte qu’il y avait beaucoup d’entreprises favorables au mariage gay pour pouvoir tous les dénoncer. « Après moins de 24h de fonctionnement, le petit blog « le boycott pour tous » a littéralement croulé sous la masse des mails communiquant des marques innombrables (preuves à l’appui) soutenant le mariage gay (…) Impossible en tout cas de faire face quand on n’a pas 24h à y consacrer par jour ! »… Ouf ! Il aura fallu moins d’une journée à ces « antis » pour se raviser et découvrir qu’il y a plus important dans la vie que d’empêcher les gays d’avoir les mêmes droits que tout le monde… Enfin pas tout à fait ! Si les blogueurs abandonnent leur projet de boycott, les petits génies ont déjà une nouvelle idée « sans doute plus fructueuse, plus efficace : trouver des marques opposées, ou du moins ne faisant pas (encore) la promotion du mariage gay »… Là c’est sûr, il y aura – espérons le – moins de travail.

Jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende

En fermant leur site, ces « antis » ont, sans le savoir, évité le pire (pour eux). En effet, en France, il est strictement interdit d’appeler au boycott : « [La discrimination] commise à l’égard d’une personne physique ou morale, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsqu’elle consiste à entraver l’exercice normal d’une activité économique quelconque », précise l’article 225-1 du code pénal.

Mathilde Bourge