MegaMorano.com : la relève de Megaupload ?

Depuis la fermeture de Megaupload, de nombreux sites ont pris le relais pour permettre aux internautes de continuer à regarder leurs programmes préférés en ligne. Parmi eux, on retrouve MegaMorano.com, un portail complètement dédié aux interventions filmées de la ministre française Nadine Morano. Souriez, vos soirées sont sauvées…

0
2767
MegaMorano.com (capture d'écran) ©DR

Megaupload a été fermé la semaine dernière par le FBI mais la relève est déjà toute trouvée avec MegaMorano.com, un site internet reprenant toutes les vidéos dans lesquelles Nadine Morano est amenée à s’exprimer. Une sorte de consécration pour la ministre chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle, ultra présente sur la toile et ses réseaux sociaux. Son compte Twitter rassemble plus de 40 000 abonnés qui suivent avec attention ses moindres faits et gestes qu’elle relate dans de nombreux tweets mais également ses clash virulents avec l’humoriste Stéphane Guillon qui ne rate jamais une occasion de l’égratigner.

La « renommée » de cette proche de Nicolas Sarkozy dépasse les frontières du web. Ses interventions à la télévision et à la radio sont légion. Les Guignols de l’info ont pris l’habitude de la tourner régulièrement en dérision en accentuant son supposé côté « grande gueule ». Son désormais mythique « T’as dit quoi sur Nico, enfoiré ? » adressé à PPDA dans l’émission satirique de Canal+ est un vrai régal. Finalement, un site humoristique à son effigie n’était que le prolongement logique de sa notoriété médiatique.

Les mêmes codes visuels que Megaupload

MegaMorano reprend parfaitement les codes visuels et typographiques du défunt Megaupload. Et il faut bien avouer que le résultat est plutôt réussi. Pour pousser la comparaison encore plus loin, ce nouveau site a récemment été « fermé par le FBI » pour afficher un message d’accueil très critique à l’égard de la politique du président de la République. Le site a finalement été remis en service ce mercredi.

Pour mettre fin à votre impatience, retrouvez ce site en cliquant ici. On attend déjà avec impatience la réaction de Nadine Morano, sur Twitter bien entendu.

Adrien Guiset