Météorite d’Oural : des fragments en vente sur Ebay

Depuis quelques jours, des habitants de la région de l’Oural mettent en vente des morceaux de météorites sur Ebay. Le ministère de l’Intérieur russe tente de limiter les arnaques.

0
1988
Les fragments de la météorite russe en vente sur Ebay ©Sipa

Une semaine après l’explosion d’une météorite au-dessus de la Russie, dans la région de l’Oural, des petits malins sont bien décidés à profiter des évènements. Depuis plusieurs jours, on ne compte plus les vendeurs de… fragments de météorite sur Ebay. Un business qui peut se révéler lucratif, étant donné l’engouement médiatique qu’a provoqué cette « pluie » de corps célestes.

Lire aussi : Une pluie de météorite frappe la Russie

Les habitants de la région ont donc trouvé le filon pour arrondir leur fin de mois. C’est notamment le cas de Vitaly, un chanceux qui a, avec son cousin, récolté neuf débris de météorites avant de les mettre en vente sur la toile, au prix de 30 000 roubles chacun, soit environ 750 euros. Vitaly lui-même avoue ne pas être sûr de l’origine de ses trouvailles : « Je n’ai pas de certitude pour l’authenticité, mais je peux dire que les pierres étaient comme aimantées et autour du point d’impact la neige avait fondu », explique-t-il. Ses doutes n’ont pas empêché quelques acheteurs peu regardants d’acquérir trois de ses pierres.

Vitaly vend ses soit disant météorites à prix fort. En effet, c’est la rareté d’un produit qui en fait sa valeur, or, les fragments sont nombreux à être tombés dans la région de l’Oural vendredi dernier. En moyenne, sur Ebay, les prix varient entre 12 et 750 euros la pièce. C’est sans compter sur les arnaqueurs, qui envahissent ce marché florissant. Pour éviter les dérives, le ministère de l’Intérieur russe est intervenu : « Pour chacune des annonces, nous effectuons une vérification, nos collaborateurs se mettent en contact avec les vendeurs pour cerner leurs motivations: soit c’est une blague soit c’est une escroquerie et l’intéressé vend une simple pierre pour s’enrichir », précise la police de Tcheliabinsk. C’est sûr que de cette façon, pas de fraude possible…

Mathilde Bourge