Mission réussie pour la fusée européenne Viga

La fusée européenne Vega a enfin été lancée avec succès. Elle a placé sur orbite le satellite européen Proba-V, le Vietnamien VNRED Sat-1 et un le micro-satellite estonien EST Cube-1 qui permettront d’observer la Terre.

0
4072
La fusée Vega décollé du Centre spatial guyanais sans accroc dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 mai. ©ThinkStock

Après un décollage avorté samedi pour cause de météo capricieuse, la fusée européenne Vega s’est finalement envolée à 23h06 dans la nuit du lundi 6 au mardi 7 mai. Le vol a eu lieu depuis Kourou, au Centre spatial guyanais.

En seulement deux heures, la fusée a placé sur orbite deux satellites et un micro-satellite. Les responsables de la mission ont déclaré que tout s’était bien passé et que les équipements étaient revenus intacts.

Trois satellites d’observation de la Terre

Le Proba-V est un satellite capable de cartographier la couverture végétale et ses variations à la surface du globe. A son bord, une version améliorée de Végétation, présent dans les satellites Spot 4 et 5, et de nouveaux instruments de sondage de l’espace. Grâce à une puce conçue pour le LHC (accélérateur de particules du Cern, organisation européenne pour la recherche nucléaire), Proba-V pourra rechercher des particules et des rayonnements.

Conçu par Astrium pour l’Académie des sciences et technologies du Vietnam, le satellite VNRED Sat-1 sera apte à surveiller les effets du changement climatique et à prévoir les catastrophes naturelles, du haut de ses 665 km d’altitude.

Quant au micro-satellite EST Cube-1 d’1,3 kg, il testera dans l’espace une voile solaire électrique pour contribuer à la recherche spatiale estonienne.

La fusée Viga : une grande réussite européenne

C’est un franc succès pour Vega qui espère conquérir le marché des petites charges utiles grâce à sa capacité d’accueil d’1,5 tonne à 700 km d’altitude. Jusqu’à présent, ce secteur était largement dominé par les Russes.

VIDEO – Décollage de la fusée Viga

Charlotte Loisy