Movember : tous en moustache contre le cancer de la prostate !

Tout au long du mois de novembre, la fondation Movember encourage les hommes à se laisser pousser la moustache pour sensibiliser la population aux maladies masculines, comme le cancer de la prostate. Les femmes aussi peuvent participer.

0
1008
Movember - Attention, les tricheurs seront pointés du doigt : « pas de barbes, pas de boucs, pas de fausses moustaches ». - crédit photo : Movember Foundation ©Capture d'écran

Peut-être avez-vous remarqué dans votre entourage un attrait particulier pour la moustache depuis samedi. Est-ce un moyen de se protéger du grand froid ou le développement d’une tendance à échelle nationale ? Ni l’un ni l’autre. Du 1er au 30 novembre, les hommes sont tout simplement invités à chouchouter les poils situés au-dessus de leur lèvre supérieure pour la bonne cause. Derrière cette idée cocasse se cache la très sérieuse Fondation Movember, créée pour sensibiliser l’opinion publique aux maladies masculines, telles que le cancer de la prostate et celui des testicules. Les femmes aussi peuvent soutenir l’opération à leur façon.

Movember : devenez un « Mo Bro »

Movember est la contraction de « moustache » (mo – argot australien) et de « novembre » (november) en anglais. Né en 2003 en Australie, le concept s’est progressivement propagé dans une vingtaine de pays et est arrivé en France il y a deux ans. Le principe est simple : tout ceux qui veulent participer doivent s’inscrire sur le site Movember.com. Étape numéro 2 : se raser de près le 1er novembre et se laisser pousser la moustache le reste du mois. Il ne vous reste plus qu’à « susciter des conversations sur la santé masculine » et à récolter des dons. Attention, les tricheurs seront pointés du doigt : « pas de barbes, pas de boucs, pas de fausses moustaches ».

Pour jouer le jeu jusqu’au bout, les « Mo Bros » doivent être actifs sur les réseaux sociaux mais surtout bichonner et exhiber leur jolie moustache avec le sourire. À la fin du mois, l’Homme de Movember sera élu. Et si on porte la ‘stache toute l’année ? On prend le rasoir, explique à L’Express Mark Leruste, responsable de Movember France.

Movember : les femmes aussi peuvent participer

Depuis son lancement, le mouvement a permis de recueillir plus de 400 millions d’euros. En 2013, plus de 13 000 Français y ont participé ; environ 350 000 euros ont été récoltés. Et, bonne nouvelle, les femmes aussi peuvent s’investir aux côtés de la gent masculine. Non pas en laissant apparaître un petit duvet sous leur nez (quoi que) mais en encourageant leur père, leurs frères, leurs amis et leurs collègues à devenir de vrais « Mo Bros » ou en rejoignant une équipe pour récolter des fonds. Et, messieurs, rappelez-vous de la règle numéro 5 lorsque vous serez en compagnie de ces dames : « un Mo Bro doit se conduire à chaque instant comme un vrai gentleman ».

Lire aussi :

Des ultrasons contre le cancer de la prostate

Movember féminin : du poil sous les aisselles pour parler des ovaires polykystiques

Made in Movember (clip de présentation) :


© Movember Foundation

Cécile David