Nicolas Anelka : 234 000 euros par semaine en Chine

Le footballeur Nicolas Anelka rejoint une équipe de football chinoise pour un salaire hebdomadaire de 234 000 euros. Une belle progression en temps de crise...

0
2780

Direction la Chine pour le footballeur Nicolas Anelka qui quitte ainsi son club de Chelsea en Angleterre. Pourquoi ce départ ? Sans doute pour l’amour de l’Empire du Milieu, de sa culture ancestrale, pour l’art de calligraphie ? A moins qu’il ne s’agisse pour le footballeur d’une décision à visée humanitaire avec pour but d’enseigner aux Chinois l’art si européen du ballon rond ? Car il faut bien le reconnaître, malgré sa victoire sur l’équipe de France en juin 2010 (0-1 souvenez-vous), la Chine est loin d’être une nation reine dans le domaine du football. Ou peut-être ce départ est-il motivé par le salaire de 234 000 euros par semaine que le club de Shangai Shenhua lui versera désormais ?

 

Chine : terre d’avenir du football

 

On entend déjà les fans de Nicolas Anelka nous reprocher notre cynisme. En rejoignant la Chinise Super League l’international devrait toutefois permettre à son nouveau club, actuellement 11e de son championnat de redresser la barre mais aussi de développer son business et son chiffre d’affaires. On imagine que l’arrivée de Nicolas Anelka devrait doper les entrées en stade autant que la vente de maillots portant le nom du joueur. Sans être le premier, Anelka ne sera pas non plus le dernier grand nom du football à débarquer en Chine. Le nom de Jean Tigana pourrait de son côté venir s’occuper du Shangai Shenua dès février prochain…

JFM