Non, la pie n’est pas voleuse

Contrairement à ce qu'en dit la croyance populaire, la pie ne serait pas voleuse. Elle aurait même peur des objets qu'elle ne connaît pas, affirme une étude britannique.

0
2419
La castafiore ne se serait jamais fait piquer ses bijoux par une pie ! ©ShutterStock

La science vient une nouvelle fois de démonter une croyance populaire. Selon une étude britannique, publiée dans la revue Animal Cognition, la pie ne serait pas particulièrement attirée par ce qui brille. Elle afficherait même une certaine méfiance envers les objets inconnus, métalliques ou pas. Par conséquent, dans Tintin, la Castafiore ne se serait jamais fait piquer ses bijoux.

Jusqu’à aujourd’hui, le mythe de la « pie voleuse » n’avait jamais vraiment fait l’objet de vérifications scientifiques. Des chercheurs de l’Université d’Exeter (Grande-Bretagne) ont donc eu l’idée d’observer le comportement de pies sauvages, vivant sur le campus, et de pies élevées en captivité dans un refuge, face à différents objets. Ils ont disposé des vis métalliques, des petits anneaux argentés et des morceaux de papier aluminium à environ 30 centimètres d’appâts type vers et noisettes. Et ont recommencé l’expérience avec les mêmes objets, peints en bleu mat.

Des pies inquiètes face aux objets nouveaux

Lors des 64 tests réalisés en plein air, les pies sauvages n’ont attrapé que deux fois des anneaux brillants avec leur bec, avant de les relâcher quelques mètres plus loin. Dans l’immense majorité des cas, les volatiles ont ignoré les objets, brillants ou non. Parmi les pies en captivité, aucune n’a tenté de subtiliser quoi que ce soit. Les Pica pica – leur autre nom – étaient même moins sereines que d’habitude en voyant ces objets inconnus à côté de leur nourriture et s’attardaient beaucoup moins à manger.

Mais alors d’où vient ce fantasme de la pie kleptomane ? Pour Toni Shepard, l’un des auteurs principaux de l’étude, « les humains remarquent quand une pie ramasse des objets brillants, parce qu’ils pensent qu’elle les trouve attirants. Mais lorsque les pies interagissent avec des choses plus anodines, cela passe inaperçu ». En clair, c’est notre perception biaisée du comportement de l’oiseau qui aurait fait naître ce mythe.

Voir aussi : Vidéo – Une mouette vole une caméra et filme le coucher de soleil 

Julie Toury