Nuits des étoiles 2013 : trois jours pour mieux comprendre l’univers

Ce soir débute la 23e édition des Nuits des étoiles. Les 9, 10 et 11 août, l’Association française d’astronomie met le ciel à l’honneur avec pour thème cette année : la compréhension des distances dans l’univers.

0
2054
Nuits des étoiles 2013 : plus de 350 soirées d’observations seront ouvertes au public en montagne, au bord de la mer mais aussi en ville. ©ThinkStock

Ce soir, prenez le temps. Levez les yeux vers le ciel et… observez. Les soirs du 9, 10 et 11 août aura lieu la 23e édition des Nuits des étoiles. Une manifestation populaire qui met à l’honneur cette année la question des distances dans l’univers. 400 manifestations gratuites sont organisées dans toute la France pour l’occasion.

Nuits des étoiles : pour prendre de la hauteur, direction Montparnasse

Pour cette 23e édition, l’Association française d’astronomie (Afa) propose aux passionnés et aux petits curieux de mesurer avec précision les distances de près d’un milliard d’étoiles de la Voie lactée et de dresser une carte 3D de notre galaxie (AFP). Plus de 350 soirées d’observations seront ouvertes au public en montagne, au bord de la mer mais aussi en ville.

> Lire aussi : Du sucre à proximité des étoiles

À Paris, et en Île-de-France plus largement, plusieurs spots vont permettre aux touristes et aux Franciliens d’admirer le ciel. Située à 210 mètres d’altitude, la terrasse panoramique de la tour Montparnasse fait partie des points stratégiques (mais payants). Des animateurs de l’Afa encadreront l’événement le vendredi et le samedi de 21 heures à minuit et le dimanche de 21 heures à 23 heures (tarifs : entre 8 et 13,50 euros – gratuit pour les moins de 7 ans). Le plus : pendant ces trois jours, l’association de sensibilisation des enfants à la science Les petits débrouillards proposera trois ateliers aux 7-12 ans : découverte des étoiles, des planètes et du système solaire (8 euros).

Montparnasse est une exception. La plupart des manifestations proposées seront entièrement gratuites. Comme à Ivry-sur-Seine, où le club d’astronomie invite à observer le ciel au télescope dès ce soir, à partir de 21 heures, et à la Cité des sciences et de l’industrie, où les visiteurs pourront apprendre à fabriquer une monstre céleste et à construire une carte du ciel avant d’observer les étoiles à l’œil nu, à la lunette ou au télescope (de 21 heures à 23 heures).

> Pour savoir quel est l’événement le plus proche de chez vous ou de votre lieu de vacances, vous pouvez consulter la carte interactive de la 23e édition des Nuits des étoiles sur le site de l’Afa, juste ici.

Nuits des étoiles 2013 : quelles étoiles pourrons-nous observer ?

Véga, Deneb et Altaïr sont les trois étoiles du Triangle de l’été. Quand on les observe, elles paraissent très proches les unes des autres. Une illusion. Altaïr se situe à 17 années-lumière de la Terre, Véga à 25 et Deneb, accrochez-vous, à près de 1 550 années-lumière de notre planète.

La balade céleste ne s’arrête pas là. Les apprentis astronomes pourront balayer du regard les constellations de la Voie lactée, telles que le Scorpion, le Sagittaire et le Cygne. Et attendront le passage tant attendu des Perséides, les étoiles filantes de l’été. Un passage éclair, puisque ces petits objets de 2 000 °C progressent dans l’atmosphère terrestre à 210 000 km/h.

> Lire aussi : Des astronomes repèrent des étoiles à luminosité changeante

Du haut d’un observatoire, sur un transat ou debout sur son balcon, peu importe, les étoiles ne se volatiliseront pas. « Seul l’œil offre une vision grand angle, qui restituera l’ampleur du phénomène », note tout de même l’Association française d’astronomie. Elle conseille aussi de privilégier des endroits dégagés, loin des lumières de la ville.

> Pour les accros du smartphone ou de la tablette, il est possible de télécharger l’application « Ma nuit », disponible sur iPhone, iPad et Android.

> Lire aussi : Vie extraterrestre – une zone habitable dans Kepler 47

Damien Rigat