Obésité infantile : le poids pris pendant la grossesse a une influence

Prendre trop de kilos ou pas assez pendant la grossesse peut avoir une incidence sur la corpulence de l’enfant en multipliant largement le risque de surpoids. C’est ce qui ressort d’une vaste étude américaine menée sur plus de 4 000 femmes.

0
1294
20,40 % des enfants de femmes qui ont pris trop de poids pendant leur grossesse sont maintenant en surpoids ou obèses ©ThinkStock

La prise de poids pendant la grossesse est déterminante pour la santé du futur enfant. Si elle est anormalement élevée, le risque de surpoids chez l’enfant augmente de 60 à 80 %. Le résultat est identique même en cas de faible prise de poids. C’est ce qui ressort d’une étude américaine publiée dans la revue American Journal of Obstetrics and Gynecolgy et menée sur 4 145 femmes en Californie du Nord ayant accouché entre 2007 et 2009. Les enfants étaient ensuite suivis entre l’âge de 2 et 5 ans.

Prendre trop ou pas assez de poids pendant la grossesse : mêmes risques pour l’enfant

Cette vaste enquête a permis de révéler que 20,40 % des enfants de femmes qui avaient pris trop de poids pendant leur grossesse sont maintenant en surpoids ou obèses. Quant aux enfants de mères ayant pris peu ou pas assez de poids, les chiffres sont sensiblement les mêmes puisqu’ils sont 19,5 % à se trouver dans cette situation. Dans le même temps, pour les femmes qui avaient eu une prise de poids que l’on pourrait qualifier de « normale », cette statistique passait à 14,5 %.

« Prendre trop ou pas assez de poids peut affecter à long terme les mécanismes qui contrôlent la régulation de l’équilibre énergétique et du métabolisme, tels que l’appétit et la dépense d’énergie », précise Sneha Sridhar, principal auteur de l’étude.

Il est donc essentiel pour les femmes enceintes de bien surveiller leur alimentation. Manger peu pour s’assurer de retrouver rapidement la ligne après l’accouchement est aussi préjudiciable pour l’avenir de l’enfant à naître que d’ingurgiter de très grosses quantités de nourriture.

Sur le même sujet :

Obésité : une histoire de salive ?

BellaBeat : l’appli qui suit votre grossesse

Adrien Guiset