Oeufs vendus chez Système U : la vidéo choc

L’association de défense des animaux L214 exige le retrait des rayons des oeufs produits en batterie pour la marque Système U. Une vidéo tournée en caméra cachée sur les sites de production montrent des conditions d’élevage non conformes aux normes européennes.

0
2571
Les magasins Super U sont sommés par L214 de retirer de la vente les oeufs pondus en batterie. ©ShutterStock

Dans quelles conditions les oeufs que nous achetons au supermarché sont-ils produits ? Selon l’association de défense des animaux L214, certains sites d’élevage ne sont pas beaux à voir… Dans son viseur aujourd’hui : Système U. L’enseigne d’hyper et supermarchés est sommée de retirer illico de la vente les oeufs pondus en batterie commercialisés sous la marque distributeur. Une vidéo choc, tournée en caméra cachée dans les trois sites de production bretons de la marque, montre des conditions d’élevage déplorables, ne répondant absolument pas aux normes européennes en vigueur, selon l’association. Ces images ont été diffusées mercredi 17 septembre à la mairie du 2ème arrondissement de Paris pour contraindre l’entreprise à cesser tout de suite ces pratiques.

Des poules entassées dans l’obscurité

Pas besoin d’être un grand défenseur des animaux pour frissonner devant la vidéo tournée par L214. On y voit des poules pondeuses entassées dans l’obscurité et déplumées, des cadavres de volailles à proximité… D’après l’association, chacun des trois sites de production compterait 100 000 poules, pour une production quotidienne de 90 000 oeufs. Des chiffres qui aident à comprendrent l’expression « élevage intensif ».

L214 rappelle que la réglementation européenne impose « l’aménagement de cages avec des nids, grattoirs ou raccourcisseurs de griffes ». Elle envisage de projeter sa vidéo et de manifester, ce jeudi 18 septembre, devant le siège social de Système U à Rungis, en espérant que cela fasse céder l’enseigne.

La réponse de Système U

Système U ne fait pas la sourde oreille face au problème dénoncé. « Si la réglementation s’avère non respectée, nous arrêterons les relations avec ce type d’élevages », a réagi un porte-parole du groupe interrogé par l’AFP. En revanche, les magasins U continueront à vendre des oeufs pondus en batterie. « Certains consommateurs préfèrent faire le choix d’œufs en cage car ils coûtent moins cher. (…) Nous ne pouvons pas décider unilatéralement d’imposer au consommateur ce qu’il doit consommer », a-t-il expliqué. 

Vidéo de L214 : CrUauté chez Super U

Thomas Levy