Orange-France Télécom va détenir la totalité de Dailymotion

Orange-France Télécom détient actuellement 49% du capital de Dailymotion, mais devrait exercer son option d’achat pour se porter acquéreur des 51% restants du capital.

0
2453
Orange-France Télécom est un des opérateurs français ©SIpa

En 2011, l’opérateur français, Orange-France Télécom, s’était porté acquéreur à hauteur de 49% du capital de la plateforme de vidéos en ligne, Dailymotion. L’opérateur devrait se décider aujourd’hui à présenter son option d’achat pour monter à 100% du capital de Dailymotion. L’option de rachat, des 51% restants du capital de Dailymotion, devrait être présentée lundi 11 juin lors de la réunion du Comité d’entreprise de la division, contenus, d’Orange.

Au début de l’année 2011, l’opérateur Orange-France Télécom s’était porté acquéreur d’une partie du capital de la plateforme de vidéos en ligne Dailymotion. L’opérateur avait dû débourser à peu près 62 millions d’euros, d’après Les Echos, afin de détenir 49% du capital. Cette opération s’est révélée être à la hauteur des espérances du groupe. « Orange est très content des performances de sa filiale, dont le trafic a beaucoup augmenté, autour de 130-140 millions de visiteurs uniques, et qui est en avance sur son budget », explique Philippe Collombel, de Partech, investisseur sortant.

Orange-France Télécom détenteur de la totalité de Dailymotion

C’est à cette même période que l’option d’achat pour monter à 100% du capital de Dailymotion a été négociée. Il est prévu que l’option ne soit pas exerçable avant 2013, néanmoins, le projet devrait être présenté dès ce lundi 11 juin. L’option d’achat des 51% du capital restants devrait coûter au maximum 72 millions d’euros à l’opérateur selon Les Echos.

Le groupe Orange-France Télécom envisage, selon Les Echos, de faire entrer des investisseurs au capital de Dailymotion. Il serait très probable que ces investisseurs soient exclusivement étrangers. Ce choix s’explique par le fait que la France ne représente que 15% de l’audience de la plateforme, et qu’il faut donc courtiser le reste des clients Dailymotion. Parmi ces investisseurs étrangers est notamment pressentie la société Qualcomm, propriétaire de nombreux brevets en termes de 3G.

Une inquiétude subsiste chez l’opérateur français qui craint d’étouffer la créativité de Dailymotion en reprenant entièrement la plateforme. En effet la prise de décision est beaucoup plus lente avec le processus de l’opérateur, qu’actuellement chez Dailymotion. 

Maëla Priolet