Paris : innovante et attractive

Paris est une ville aux multiples facettes. Ce sont en tout cas les conclusions du cabinet PricewaterhouseCoopers qui place la capitale française à la sixième place mondiale des villes les plus attractives.

0
1178
Et si Paris reste aussi prisée, c'est qu'elle a de quoi séduire avec son « capital intellectuel et de l'innovation » qui surpasse les autres ville ©ShutterStock

On connaissait Paris la ville lumière, Paris la capitale des amoureux, Paris la première destination touristique au monde. Maintenant, il y aussi Paris l’attractive et l’innovante. Paris n’a de cesse d’attirer l’œil et l’attention à en croire l’étude du cabinet PricewaterhouseCoopers publiée ce mardi 20 mai.

Paris a des atouts certains

Selon cette étude qui prend en compte différents indicateurs (sociaux, économiques, culturels, etc.), Paris prend la sixième place des grandes villes les plus attractives dans le monde. Elle perd soit, deux places comparé au précédent classement, mais n’en demeure pas moins dans le top 10, et garde la deuxième place des villes en Europe. La première place de ce classement revient à Londres, suivi de New-York, Singapour, Toronto et San Francisco.

Et si Paris reste aussi prisée, c’est qu’elle a de quoi séduire avec son « capital intellectuel et de l’innovation » qui surpasse les autres villes. Un acquis boosté par son système éducatif, ses diplômés de l’enseignement supérieur, ses bibliothèques, sa protection de la propriété intellectuelle, sa capacité d’innovation. Paris serait même considérée comme le nouvel eldorado de l’économie numérique et un exemple en matière de développement durable et de couverture des transports en commun.

Un écart infime entre Londres et Paris

Mais Paris a beau être Paris, elle garde quelques défauts, comme ses embouteillages et la difficulté de s’y loger. Même si la mairie de Paris prévoit d’ici six ans 10 000 nouveaux logements, la capitale reste souvent sanctionnée pour sa qualité de vie et son coût le plus élevé au monde. Pourtant, « l’écart entre Londres et Paris n’est pas énorme. Ce qui fait la différence, c’est le taux de croissance du pays ». Un impact mineur, précise-t-on.

Sur le même sujet

Lire aussi : Paris est une usine à gaz

Lire aussi : Paris : 13 sites culturels multi-millionaires

Lire aussi : Embouteillages : Paris remporte la palme !

Laurie Ferrère