Philae : premières image et « chanson » de la comète

Philae livre ses premières informations sur son nouvel environnement. Ce jeudi, les scientifiques de l'ESA ont révélé la première photo de la comète Tchouri ainsi qu'une "chanson".

0
3705
La première image du robot Philae posé sur la comète Tchouri a été envoyé ce jeudi 13 novembre par la sonde Rosetta. ®ESA ©DR

Le petit robot Philae fait la Une des journaux depuis son atterrissage sur le noyau d’une comète. Au lendemain de ce premier succès, les scientifiques de l’Agence spatiale européenne (ESA) nous livrent la première photo de la comète (voir ci-dessus) ainsi qu’une « chanson » du corps céleste (à découvrir au bas de l’article).

Mission : étudier le plasma de la comète Tchouri

En août, soit avant l’arrivée de Philae sur la comète Tchouri, la sonde Rosetta avait déjà relevé d’étonnants sons provenant de la comète. Aujourd’hui, le robot a pu de nouveau enregistrer une « chanson » à basse fréquence, que les scientifiques de la mission ont augmentée 10.000 fois pour la rendre audible à l’oreille humaine. Pour le moment, les astronomes de l’ESA présument que « ces oscillations sont entraînées par la ionisation des particules propulsées par les jets de gaz de la comète. En entrant dans l’espace, ces particules rencontrent d’autres particules et le choc produit cette fameuse ionisation. Parce qu’il est chargé électriquement, le plasma interagit avec le champ magnétique de la comète, provoquant des oscillations. »

Pour rapporter ces preuves de l’atterrissage de Philae sur Tchouri, Rosetta dispose de nombreux instruments de mesure. Cinq d’entre eux servent à étudier le plasma de la comète, un élément quasi inexistant sur Terre mais qui constituerait la matière principale de l’univers.

Écoutez la « chanson » de Tchouri :

Lire aussi :

La Nasa met en ligne les « sons » de l’espace

Mathilde Bourge