Pierre Salviac mis à la porte de la radio RTL après avoir tweeté une énormité

Après Eric Besson ou Nadine Morano, c’est au tour du journaliste Pierre Salviac de se rater sur twitter. Résultats : quelques heures de buzz et un licenciement.

0
2684
Pierre Salviac ne sera plus chroniqueur sur RTL ©Sipa

Les personnages médiatiques, journalistes et politiques devraient pourtant le savoir : il faut relire ce qu’on écrit avant de cliquer sur « envoi » quand on tweet, surtout quand on est suivi par plus de 11 000 personnes et qu’on connaît bien l’outil pour avoir écrit plus de 16 000 tweets… Le moindre faux pas et s’en est fini de son image ou de sa carrière.
Le journaliste sportif Pierre Salviac vient d’en faire les frais : il a été licencié ce jeudi de la radio RTL. En cause : son tweet posté hier et qui s’est propagé à une vitesse fulgurante, tant il en a choqué plus d’un. En effet, Pierre Salviac y écrivait « A toutes mes consoeurs, baisez utile, vous avez une chance de vous retrouver première Dame de France ». La réaction a été immédiate : sexisme, pauvre type, machiste, beauf, nouveau Thierry Roland… pas un n’a approuvé la tirade du chroniqueur sportif contre Valérie Trierweiler, journaliste chez Paris Match et compagne de François Hollande, notre nouveau Président de la République.
L’énormité du propos a fait réagir rapidement le directeur de l’information de RTL, Jacques Esnoux, également sur le réseau social : « Ton tweet est absolument intolérable. J’y vois un sexisme vulgaire inqualifiable que je condamne”.
Devant le tollé général, le journaliste sportif s’est bien fendu d’une excuse hier et a retiré le tweet malheureux.

Trop tard : la radio RTL confirmait ce matin l’arrêt de leur collaboration, que le journaliste de 65 ans avait lui-même annoncé hier soir dans la soirée, toujours sur twitter.

Peut-être le réseau social twitter sera-t-il finalement la dernière tribune de sa carrière…

Hélène Demazures