Pologne : la Police lance un jeu sur smartphone pour retrouver de vrais criminels

INSOLITE - La Police polonaise a mis au point une application pour smartphone, reprenant le principe du Memory. Sauf qu'ici, les photos des criminels les plus recherchés du pays ont remplacé les dessins d'animaux...

0
2012
Sur les 36 000 criminels recherchés en Pologne, 14 000 ont leur visage placardé dans les rues. ©DR

En Pologne, la traque des criminels devient un jeu d’enfant. La Police vient de mettre au point une application pour smartphones, permettant à n’importe quel citoyen de l’aider à retrouver les malfrats. L’app « Most Wanted » détourne le principe du Memory, ce jeu pour enfants consistant à retrouver des paires d’images. Les dessins d’animaux ou de fleurs ont été remplacés par les photos des 150 criminels recherchés pour les crimes les plus graves.

Les règles du jeu sont identiques : le joueur doit retourner les cartes virtuelles et associer soit deux portraits identiques, soit un portrait et un croquis du même voyou, selon le niveau de difficulté choisi. Il peut ensuite partager ses scores en réseau.

Mémoriser le visage des criminels

Ce jeu permet aux citoyens de mémoriser le visage des criminels et d’être ainsi plus « alertes » s’ils en croisent un dans la rue. Les utilisateurs de l’application ont la possibilité de prévenir la police à tout moment pour fournir des renseignements.

Ce n’est pas la première fois que la Police polonaise tente d’impliquer la population dans ses enquêtes. Sur les 36 000 voyous recherchés, 14 000 ont leur visage placardé dans les rues. Aussi, le site Policja.pl recense les photos des personnes tombées sous le coup d’un mandat d’arrêt et propose un système d’alerte par email, depuis n’importe quel endroit dans le monde. Mais ces dispositifs ne touchent pas suffisamment de monde.

Avec 6,5 millions d’utilisateurs de smartphones en Pologne (13 millions prévus d’ici la fin de l’année), la Police espère créer le buzz. Le risque, selon certains ? Que ces criminels deviennent de vraies « vedettes ».

VIDÉO – L’application Most Wanted présentée par l’agence DDB :

Thomas Levy